Juppé affirme que "le plus jeune des sénateurs de France" le soutient (sauf que non puisqu'il s'agit du FN David Rachline)

Publié à 23h13, le 06 octobre 2016 , Modifié à 12h26, le 07 octobre 2016

Juppé affirme que "le plus jeune des sénateurs de France" le soutient (sauf que non puisqu'il s'agit du FN David Rachline)
© Capture d'écran (DR)

C’est un sujet qui revient (et reviendra) souvent dans les débats de la primaire de la droite et de la présidentielle : l’âge du capitaine. A 71 ans, Alain Juppé est parfois attaqué par ses adversaires sur son âge, ou encore la longévité de sa carrière politique. Pour donner moins de prises à ces critiques, le candidat à la primaire de la droite s’entoure notamment de soutiens (forcément) plus jeunes que lui. Et il tient à le faire savoir. Ce jeudi 6 octobre, lors de L'Emission politique diffusée sur France 2, le maire de Bordeaux a été interrogé par un youtubeur, John Rachid, sur la question du renouvellement. Voilà la réponse d’Alain Juppé :

 

 

"

J’essaye de m’entourer d’hommes et de femmes nouveaux. Je ne sais pas s’il est là dans la salle mais le plus jeune des sénateurs de France, Monsieur Lemoyne qui n’a pas 40 ans je crois est venu m’apporter son soutien récemment.

"

Manque de chance, le sénateur de l’Yonne Jean-Baptiste Lemoyne, âgé de 39 ans n’est pas le plus jeune sénateur de France, comme le clame Alain Juppé. Il s’agit du sénateur FN et maire de Fréjus (Var) David Rachline, âgé de 28 ans.

 

Une donnée qui a donc échappé à Alain Juppé au point que ce dernier a de nouveau commis la même erreur une heure plus tard. A la fin de l'émission, le journaliste Karim Rissouli a évoqué cette bourde. Alain Juppé a alors plaidé la mauvaise compréhension de ses propos. "J'ai parlé du plus jeune sénateur de mon camp", a-t-il déclaré pour sa défense. Bon, malheureusement pour lui, on est au regret de dire que ce n’est pas ce qu’il a dit.

Le maire de Bordeaux a aussi évoqué une autre jeune responsable politique dans son équipe : Virginie Calmels. "Elle a 40 ans et elle fait de la politique depuis deux ans donc ce renouvellement est en cours et je vais essayer de le poursuivre. Je veux m’entourer évidemment d’une équipe de jeunes", a-t-il déclaré. Là encore, Alain Juppé a commis une (petite) erreur : Virginie Calmels a 45 ans. La conseillère régionale de la région La Nouvelle-Aquitaine (Les Républicains) a en revanche bien commencé sa carrière politique deux ans plus tôt, lors des municipales de 2014, où elle était candidate à Bordeaux sur la liste d’Alain Juppé.

Visiblement, les arguments du favori des sondages de la primaire de la droite n’ont pas convaincu John Rachid. "Quand vous me dites que vous essayez de vous entourer de jeunes, 40 ans, c’est vieux pour nous", a-t-il répondu. Un décalage assez flagrant, donc, entre deux générations. Et ce même si Alain Juppé est capable de dire qu'il aime Stromae ou de faire une partie de beer-pong. 

 

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus