Un maire des Hauts-de-France publie un arrêté volontairement absurde pour interdire aux gens de mourir chez eux

Publié à 11h54, le 18 mai 2017 , Modifié à 11h54, le 18 mai 2017

Un maire des Hauts-de-France publie un arrêté volontairement absurde pour interdire aux gens de mourir chez eux
© Giphy

L'arrêté a été publié mercredi 17 mai par le maire de Laigneville, dans l'Oise. Son objet et pour le moins surprenant puisqu'il interdit aux Laignevillois de décéder à la leur domicile, comme l'a repéré un journaliste de France 3 Hauts-de-France.

"Je réponds à l’absurde par l’absurde", explique le maire Christophe Dietrich dans Le Courrier Picard. L'élu entend ainsi dénoncer la pénurie de médecins qui frappent son secteur ainsi que le temps qu'il faut pour constater un décès sur la commune. "Ce matin (mardi), nous avons mis 5 heures pour faire constater une mort naturelle !", s'énerve-t-il. Cité cette fois par France 3 Hauts-de-France, il ajoute :

 

"

Dans ma commune, il y a plus de 5.000 habitants, et seulement deux médecins qui partent en retraite à la fin de l'année. Pour l'instant, ils ne sont pas remplacés ! On risque une crise sanitaire sans précédent depuis la fin de la guerre.

"

Christophe Dietrich avait déjà manié la provoc' en 2014, lorsqu'il avait lancé une opération "Retour à l'envoyeur" contre les déchets abandonnés dans les champs de sa ville. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus