VIDEO - Jean-François Copé abasourdi par le cas Poisson : "C'est un truc de fou !"

Publié à 14h01, le 27 octobre 2016 , Modifié à 14h01, le 27 octobre 2016

VIDEO - Jean-François Copé abasourdi par le cas Poisson : "C'est un truc de fou !"
afp

#POISSONGATE - Si on a beaucoup parlé cette semaine du pain au chocolat de Jean-François Copé à 15 centimes d'euros, impossible de passer à côté des déclarations de Jean-Frédéric Poisson. Episode 1 : la dénonciation des "lobbies sionistes" aux USA. Episode 2 : pourquoi pas voter FN plutôt que Juppé. Si le candidat à la primaire dela droite et du centre a finalement formulé des excuses pour l'épisode 1, précisé que la droite et le centre étaient les plus à même de gouverner et même renoncé à un meeting avec Robert Ménard... Tout cela fait beaucoup.  

Invité de l'émission .pol le Lab / Linternaute.com / le Huffington Post / le JDD ce jeudi 27 octobre, Jean-François Copé a estimé que "tout cela était fou" , loin "des valeurs de la droite et du centre". Il explique :  

"

Je ne comprends plus ce qu'il se passe avec Jean-Frédéric Poisson. Je le connais depuis des années. c'est un très bon parlementaire.(...) Je ne comprends plus... Les propos qu'il a tenus à propos du lobby sioniste. Là maintenant, il explique qu'il pourrait voter pour le Front national. Personnellement j'ai débranché...
Ce n'est plus mon histoire.

"

Franchement pour lui, le proche de Christine Boutin n'a plus sa place dans la primaire. Il dit :  

"

C'est pas à moi d'en décider. Mais moi personnellement, je trouve que cela est fou. Çà n'a plus rien à voir avec les valeurs de la droite et du centre. L'un des sens que j'ai donné au combat que je mène c'est de faire en sorte que la droite redevienne elle-même pour ne plus jamais qu'il y ait pas de tentation d'alliance avec l'extrême droite. Et qu'est-ce que je vois ? Que l'un des nôtres, candidat à la primaire, explique sans rire qu'il ira voter FN. C'est un truc de fou !

"

L'extrait de l'émission : 


Jean-François Copé sur le cas Poisson : "C'est...par LeLab_E1

La Haute Autorité n'a pas écarté Jean-Frédéric Poisson de la primaire mais l'a mis en garde sur son obligation de loyauté envers le vainqueur

L’intégralité de l’émission c'est ici

Du rab sur le Lab

PlusPlus