VIDÉO - Jean-François Copé rencontre la boulangère qui a fait des pains au chocolat à 15 centimes

Publié à 18h35, le 27 octobre 2016 , Modifié à 18h59, le 27 octobre 2016

VIDÉO - Jean-François Copé rencontre la boulangère qui a fait des pains au chocolat à 15 centimes
Jean-François Copé a rencontré la boulangère qui a inventé des pains au chocolat à 15 centimes. © Capture d'écran France 2
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

La bourde de Jean-François Copé – pour qui un pain au chocolat coûte aux alentours de 10 à 15 centimes – est devenue LE sujet de la semaine. Moqué quotidiennement depuis, le candidat à la primaire de la droite a pourtant reçu le soutien d’une boulangerie de Boulogne. La boutique s’est offert un joli coup de pub en inventant des mini-viennoiseries "Copé" à 15 centimes. Et l’histoire ne s’arrête pas là puisque Jean-François Copé a rencontré la boulangère, jeudi 27 octobre.

Invité de l’émission .pol Le Lab / L’internaute / Le Huffington Post / Le JDD ce jeudi matin, le député-maire de Meaux avait déjà annoncé la couleur. "Il faut absolument que je rencontre ce boulanger", avait-il lancé aux journalistes. Ça n’aura donc pas traîné. Dans la journée, Jeff a rencontré la responsable de cette boulangerie dans le cadre de l’émission de France 2, Actuality.

Voici la séquence isolée par Le Lab :

 

L'élu de Meaux a profité de son passage sur France 2 pour s'expliquer une dernière fois sur cette affaire. Il a plaidé l'erreur de "concentration" :

"

C'est une histoire de fou. Ok, j'ai fait l'erreur, je me suis trompé de prix après une heure et demie d'émission sur Europe 1 où on a parlé des migrants de Calais et tous les problèmes qui concernent la France aujourd'hui. Il y a eu cette dernière question, je me trompe de prix parce que je n'étais pas concentré sur le sujet. Et là, le truc nous échappe à tous et ça devient de la folie furieuse. A la limite, le sujet aurait été exclusivement livré à [l'humoriste] Canteloup, j'aurais dit : 'c'est normal, c'est son job'. Mais là, on n'était plus là dedans. Un déferlement de haine. Je n'ai jamais imaginé une chose pareille. Et après, je me suis dit, ça va passer. Mais on est au quatrième jour et ça continue. Et dans cet océan de haine, quand j'ai découvert ce que vous avez fait, je me suis dit : 'c'est juste la France qu'on aime, celle qui rigole, qui fait de l'humour'. 

"

Au lendemain de ce drôle de buzz, il avait jugé cette affaire "assez pathétique". Trois jours plus tard, l’agacement a laissé place à l’autodérision. Il est comme ça, Jeff, il ne peut pas rester profondément choqué trop longtemps.  



 
 

[A LIRE AUSSI SUR LE LAB]

QUIZ - Etes-vous aussi déconnecté de la réalité que Jean-François Copé ?

Jean-François Copé juge "assez pathétique" l'affaire du pain au chocolat

> Pour Copé, un pain au chocolat coûte entre 10 et 15 centimes d'euros

[A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR]

>Un boulanger invente le pain au chocolat "Copé" à 15 centimes

Du rab sur le Lab

PlusPlus