VIDÉO - Jean Lassalle déboule en studio après avoir commencé une interview au téléphone

Publié à 17h27, le 31 mars 2017 , Modifié à 21h10, le 31 mars 2017

VIDÉO - Jean Lassalle déboule en studio après avoir commencé une interview au téléphone
La main de Jean Lassalle débarquant à l'improviste en pleine interview © Gif Le Lab via Radio Classique

INSTANT RADIO - Jean Lassalle est totalement insaisissable. Le candidat à la présidentielle, qui multiplie les déclarations toutes plus surprenantes les unes que les autres, n'est JA-MAIS là où on l'attend. Exemple ce vendredi 31 mars avec son interview sur Radio Classique.

Le député ex-MoDem des Pyrénées-Atlantiques est interrogé par téléphone par le journaliste Guillaume Durand. "Jean Lassalle devait venir ce matin", précise ce dernier, qui pensait que finalement son invité était resté dans son cher Béarn. Au bout de quelques instants, l'ancien proche de François Bayrou se met à parler le souffle court. Son casque vissé sur les oreilles et seul en plateau, Guillaume Durand reste imperturbable.

> À lire : Le Top 6 des déclarations les plus étranges de Jean Lassalle

Quand soudain, se produit quelque chose d'exceptionnel : l'invité débarque en studio sous le regard étonné mais très professionnel de son hôte. Les deux hommes ont alors cet échange :

"

- Jean Lassalle : Je pense que vous assistez comme moi au spectacle que constitue la campagne électorale. [Il lui pose la main sur l'épaule.] Là, nous atteignons des niveaux que nous n'avons jamais atteint jusqu'à ce jour.



- Guillaume Durand : [Sourit] Asseyez-vous, asseyez-vous. Alors Jean Lassalle, vous voyez vous apparaissez, bonjour. Vous étiez au téléphone avec nous parce que y'a un petit peu de retard, de complications dans la circulation. [...]



- Jean Lassalle : Cher Guillaume Durand, merci beaucoup et pardon aux téléspectateurs, mais répondre à vos questions en essayant de trouver l'escalier, c'est pas très facile.



- Guillaume Durand : Y'a aucun problème, on est ravis de vous recevoir.

"

Et la suite se déroule comme si de rien n'était. Une séquence à revoir dans cette vidéo, à partir de 12'50 :



De mémoire de Lab, un seul autre événement est comparable à ceci : une interview en partie depuis le couloir du député PS Razzy Hammadi sur RFI, un matin de juillet 2014.

Du rab sur le Lab

PlusPlus