VIDÉO – Michel Sapin dénonce le bouclier fiscal de Macron, "4 fois plus épais que celui de Sarkozy"

Publié à 08h51, le 25 septembre 2017 , Modifié à 09h01, le 25 septembre 2017

VIDÉO – Michel Sapin dénonce le bouclier fiscal de Macron, "4 fois plus épais que celui de Sarkozy"
Michel Sapin. © Capture d'écran Europe 1.

Le "bouclier fiscal" de Nicolas Sarkozy a été l’une des réformes les plus combattues par la gauche sous le quinquennat de l’ancien Président. Lui-même a plus tard admis qu’il aurait été "mieux inspiré" de créer un bouclier de la dépense que ce bouclier fiscal, "cadeau aux riches", comme l’avait dénoncé l’opposition socialiste. Et voilà qu'apparaît un nouveau bouclier fiscal que la gauche va combattre.

Ex-ministre de l’Economie et des Finances de François Hollande, Michel Sapin dénonce ce lundi 25 septembre, alors que la discussion du budget va bientôt arriver au Parlement, le bouclier fiscal d’Emmanuel Macron. Invité d’Europe 1, ce proche de François Hollande estime que les mesures fiscales du gouvernement, comme la baisse de l’impôt sur la fortune, est dans la lignée des réformes de Nicolas Sarkozy, dans l’esprit de celles de Reagan et Thatcher aux Etats-Unis et en Angleterre dans les années 80 :

"

Combien a pesé, en termes d'allègements d’impôts, le bouclier fiscal de Nicolas Sarkozy ? 1,2 milliards. Aujourd’hui, le nouveau bouclier fiscal, c’est 3,5M€ d’impôt sur la fortune de moins plus 1,5 milliards d’impôt sur le revenu de moins. C’est 5M€. Il est 4 fois plus épais que le boucler fiscal de Nicolas Sarkozy. On voit bien qu’il y a une stratégie de baisser l’impôt des plus aisés des Français. En l’accompagnant de mesures en faveur de l’ensemble des ménages compensées par d’autres augmentations. C’est le cœur du sujet. Il faut bien trouver des économies : les APL. Et ce ne sont pas les très riches qui les touchent.

"

Et de poursuivre, fustigeant une politique économique du "monde ancien" qui "creuse les inégalités" - tout en se gargarisant d'avoir réussi l'inverse lors du quinquennat précédent :

"

C’est le grand raisonnement que l’on connait depuis longtemps, du ruissellement. Le raisonnement Reagan, Thatcher, on est vraiment dans le monde ancien. C’est un raisonnement de base dont on n’a pas vu les effets du point de vue économique mais dont on a vu les effets du point de vue des inégalités. Les mesures qui sont comprises dans ce budget vont creuser les inégalités en France. Là où nous les avions petitement à les diminuer.

"

Une critique de la politique budgétaire d’Emmanuel Macron, que Michel Sapin a côtoyé au gouvernement Valls, à voir en vidéo ci-dessous, isolé par Europe 1 :

Mais quid du bouclier fiscal de François Hollande ? En 2015, Les Echos estimaient que le bouclier fiscal de l'ancien patron du PS était annuellement plus coûteux que celui de Nicolas Sarkozy, qui avait été en place de 2007 à 2011. Des critiques qui ne passent pas auprès des élus LREM qui, s'appuyant sur les rapports de la Cour des comptes, ont répliqué à l'ancien patron de Bercy, comme le député Stéphane Trompille :

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

Budget 2018 : 16 milliards d'euros d'économies au lieu des 20 prévus

Du rab sur le Lab

PlusPlus