VIDÉO - Sur le Tour de France, Christian Estrosi rappelle qu'il a "fait l'ascension du mont Blanc il y a 15 jours"

Publié à 18h48, le 22 juillet 2015 , Modifié à 19h31, le 22 juillet 2015

VIDÉO - Sur le Tour de France, Christian Estrosi rappelle qu'il a "fait l'ascension du mont Blanc il y a 15 jours"
© Captures d'écran France 2

MAILLOT À POIS - On connaissait le Christian Estrosi ancien champion de France de moto. On connaît peut-être un peu moins le Christian Estrosi fan de vélo. Mais pas de panique : si vous ignoriez cette passion du député-maire LR de Nice pour la petite reine, il se charge lui-même de vous en informer.

Tête de liste pour les régionales en Paca, Christian estrosi était présent sur les routes du Tour de France, mercredi 22 juillet, pour la 17è étape. L'occasion pour lui d'accorder une petite interview à Gérard Holtz sur France 2, comme François Hollande et même François Mitterrand avant lui. Il commence par saluer la victoire de l'Allemand Simon Geshke, "un très très beau coureur qui nous a offert une surprise dans une étape qui était intéressante". Il glisse ensuite un petit mot pour Thibaut Pinot, le Français arrivé 4è de l'étape, victime d'une chute dans la dernière descente du jour.

Et c'est alors qu'il complimente le coureur de la FDJ pour ses efforts que Christian Estrosi tire un peu la couverture à lui :

 

"

Je suis aussi content de voir Thibaut Pinot 4e aussi, c'est un Français qui s'est bien comporté sur une étape de montagne vraiment très difficile, que je connais bien pour l'avoir pratiquée quelques fois aussi en amateur cycliste que je suis.

"

Flairant l'anecdote, Gérard Holtz saute sur l'occasion et le relance : "Vous continuez à faire beaucoup de sport ?" Ni une ni deux, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy embraye :

 

"

Je fais du cyclisme, il y a 15 jours de ça j'ai fait l'ascension du mont Blanc et puis voilà je suis un montagnard, j'habite de l'autre côté, dans mon village de Saint-Étienne de Tinée, de l'autre côté du col de la Bonnette et je suis très attaché à ces routes de montagne où le Tour de France nous fait si souvent l'honneur de les emprunter (sic).

"

Une séquence à revoir dans cette vidéo isolée par Le Lab :



Non seulement il aime bien le vélo, mais il n'a donc pas peur de la grimpette. Un peu comme Nicolas Sarkozy, finalement, lui qui "s'ennuie sur le plat"... 

Et puis pour finir, Christian Estrosi assure que oui, le Tour "reviendra [à Nice]. À chaque fois que je vois Christian [Prudhomme, directeur du Tour de France, ndlr], nous en parlons."

[Edit 19h30]

Très actif sur les réseaux sociaux, l'élu des Alpes-Maritimes n'a évidemment pas manqué de tweeter des petits messages avant et après l'étape :

Du rab sur le Lab

PlusPlus