Yann Arthus-Bertrand estime que le Nicolas Sarkozy "première période" était plus écolo que ne l'est François Hollande

Publié à 12h08, le 19 juillet 2014 , Modifié à 12h08, le 19 juillet 2014

Yann Arthus-Bertrand estime que le Nicolas Sarkozy "première période" était plus écolo que ne l'est François Hollande
© Maxppp.

Nicolas Sarkozy et l’écologie, c’est comme une pièce de monnaie. Il y a deux côtés diamétralement opposés. Côté face, il y a le Nicolas Sarkozy qui a signé la charte de Nicolas Hulot en 2007 et qui a fait le Grenelle de l’environnement avec Jean-Louis Borloo. Côté pile, il y a le président qui, face à des agriculteurs, a sorti que l’environnement, "ça commence à bien faire".

Mais Yann Arthus-Bertrand, le photographe-réalisateur défenseur de l’environnement, préfère ne retenir que le Sarkozy "première période". Dans une interview au Figaro de ce samedi 19 juillet, celui qui préside la fondation GoodPlanet, au risque "de faire hurler (ses) copains Verts", affirme que ce Sarkozy-là est plus écolo que ne l’est François Hollande :

Il faut le reconnaître, Sarkozy, dans sa première période, a été beaucoup plus écologiste que ne l’est François Hollande aujourd’hui.

Car Yann Arthus-Bertrand salue essentiellement le Grenelle de l’environnement. Des "lois qui ont eu le mérite d’exister", appuie-t-il même s’il déplore que "c’est désormais très à la mode de détruire les deux lois qui ont suivi".

Et même si François Hollande a un problème avec l’écologie, comme le pointait le sénateur EELV Jean-Vincent Placé, Yann Arthus-Bertrand est néanmoins confiant. "Hollande a encore trois ans", dit-il avant de délivrer un satisfecit à Ségolène Royal :

Je pense que Ségolène Royal fera une bonne ministre de l’Environnement.

Optimiste Yann Arthus-Bertrand ? "Je ne suis pas pessimiste, rétorque-t-il. Il est trop tard pour l'être."

Du rab sur le Lab

PlusPlus