Abandon des ABCD de l'égalité ? L'association "Osez le féminisime" est "consternée", le gouvernement donne rendez-vous lundi

Publié à 15h38, le 28 juin 2014 , Modifié à 16h17, le 28 juin 2014

Abandon des ABCD de l'égalité ? L'association "Osez le féminisime" est "consternée", le gouvernement donne rendez-vous lundi
Un module ABCD de l'égalité, dans une école, en janvier 2014. © Maxppp
Image Paul Larrouturou


FUITE - Alors que le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon, doit faire des annonces sur le devenir des ABCD de l'égalité, du nom de cette expérimentation mise en place dans des établissements scolaires pour lutter contre les stéréotypes filles-garçons, Le Monde annonce ce samedi 28 juin, que ce dispositif va être abandonné. Ce qui provoque la colère de l'association "Osez le féminisme".

#ABANDON

Le ministère de l'Éducation nationale indique ainsi au Monde que l'expérimentation depuis l'automne 2013 dans 275 écoles ne va pas être généralisé aux 48.000 écoles françaises. Avec un joli condensé de jargon-langue-de-bois :

On ne renoncera pas à l'ambition, mais on s'apprête à en renouveler les modalités, en misant sur la formation des enseignants, en respectant leur liberté pédagogique.

Ces ABCD de l'égalité seront remplacés par d'autres outils pédagogiques comme l'avait déjà annoncé l'entourage du ministre  à Europe 1 et à Métronews, jeudi 26 juin. "Nous travaillerons sur ce sujet différemment", disait Benoît Hamon à L'Express le 19 juin.

#RÉACTIONS

L'association "Osez le féminisme!" est "consternée" que Benoît Hamon "fasse le choix de battre en retraite" et annonce ce samedi midi dans un communiqué vouloir organiser un rassemblement devant le ministère de l'éducation :

Il s'agit, au prétexte d'apaiser la situation, de donner satisfaction à des groupuscules réactionnaires et conservateurs qui ont fait du maintien d'une société traditionnelle, hétéronormée et patriarcale leur cheval de bataille

Vendredi 27 juin, la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) préconisait le renforcement à l'école des actions de prévention contre l'homophobie en écrivant que "l'éducation nationale a un rôle primordial à jouer dans la sensibilisation des jeunes à la lutte contre les LGBT-phobies" et "les pressions exercées par des groupes hostiles ne doivent en aucun cas repousser la mise en place des mesures dont le réalisme et la pertinence peuvent être saluées".

Laurence Parisot, l'ancienne patronne des patrons, fustige un "retour en arrière" :





Un abandon annoncé par Le Monde le jour de la Marche des fiertés.

#TWEETS COORDONNÉS AU GOUVERNEMENT

Ne confirmant ni n'infirmant l'abandon des ABCD de l'égalité, Benoît Hamon donne rendez-vous lundi à ses 187.000 abonnés sur Twitter:





Et Najat Vallaud-Belkacem, ministre notamment des Droits des femmes tweete simultanément le même message :





A lire aussi sur le Lab :

> "Tous à poil" : les listes de livres jeunesse ne sont plus des "activités pédagogiques" sur le site des ABCD de l'égalité

> Quand l'UMP voulait elle-aussi s'attaquer à la "perception du genre" à l'école

Du rab sur le Lab

PlusPlus