"Arabe de service" : le PS de Colombes accuse le FN d'attaques racistes

Publié à 16h58, le 11 février 2015 , Modifié à 17h07, le 11 février 2015

"Arabe de service" : le PS de Colombes accuse le FN d'attaques racistes
© DR

La campagne pour les départementales est à peine lancée que déjà surgissent les premières polémiques. À Colombes, dans les Hauts-de-Seine, le Parti socialiste a écrit un communiqué ce mercredi 11 février pour dénoncer des attaques racistes lancées selon lui par le Front national.

En cause, une publication postée le 4 février sur la page Facebook Colombes Bleu Marine. Le message évoque l'affiche de campagne du PS pour les départementales dans le canton de Colombes 1. On y voit quatre candidats, Philippe Sarre, Fatoumata Sow, Malek Benbelaïd et Chantal Barthelemy-Ruiz.

Voici l'affiche :



Et voici le commentaire publié sur la page Colombes Bleu Marine :

À voir l’affichage le plus récent dans le canton 1, les socialistes seront représentés par Philippe SARRE, ancien maire de Colombes (2008-14), et Fatoumata SOW (conseillère municipale et habitante du Petit-Colombes), avec comme remplaçante Chantal Barthélémy (suppléant du député de la 2ème circo) plus un arabe de service dont je n’ai pas retenu le nom : une équipe véritablement Benetton pour affronter l’UMP-UDI et le FN principalement.



Le message a été d'abord modifié une première fois mardi 10 février avec la suppression du terme "arabe de servie". L'auteur a en revanche souhaité traduire "Fatoumata" par "jeune chamelle en langue africaine" et "Malek" par "roi en langue arabe".



Mercredi 11 février, le message a encore été modifié. Voici ce qu'on peut lire désormais :

Un ami des chevaux, une petite chamelle (tout juste sevrée), un "roi" et une pierre ou roche dans les langues étymologiques respectives : grec, arabe (2 fois), occitan, tels sont les prénoms d'un des quartés probablement perdants du 22 mars (si l'étoile du FN continue de briller), sinon du 29 mars 2015... d'où l'affolement qui les saisit subitement.

La page Facebook est anonyme mais tenue par une personne qui se revendique du Rassemblement Bleu Marine. Le logo du mouvement lié au FN était utilisé comme avatar de la page.

Le Parti socialiste y voit la marque du FN. D'autant que cette page était animée au départ par un le suppléant d'un candidat FN aux législatives de 2012, confie-t-on au Lab.

Dans son communiqué, le PS vise clairement le parti de Marine Le Pen. Il est écrit :

Nous sommes là en présence du vrai visage du FN, méprisant, haineux et raciste. Marine Le Pen a beau tenter de donner une image plus adoucie que celle que portait son père, ses troupes militantes pataugent dans le racisme ordinaire

Au Lab, Fatoumata Sow en appelle à l'UMP pour dénoncer ces propos. "Le véritable projet politique du FN c'est la haine de l'autre, celui qui est différent. J'aimerais aussi que l'UMP qui est un parti républicain puisse dénoncer ces propos. Et encore plus l'UMP à Colombes", déclare la candidate PS.

Mercredi 11 février, la page Colombes Bleu Marine s'est rebaptisée Colombes pour tous les Colombiens. Les références au Rassemblement Bleu Marine ont été enlevées. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus