Des personnalités du PS réclament un congrès après la démission du gouvernement

Publié à 18h08, le 25 août 2014 , Modifié à 10h11, le 27 août 2014

Des personnalités du PS réclament un congrès après la démission du gouvernement
Montage Le Lab © Reuters / Cohérence Socialiste / Reuters

Ils s'engouffrent dans la brèche. Alors que Manuel Valls a présenté la démission de son gouvernement suite aux déclarations d'Arnaud Montebourg ce week-end, des personnalités de l'aile gauche du PS appellent à un congrès du Parti Socialiste à une date avancée. 

Ce n'est pas chose nouvelle pour Marie-Noëlle Lienemann. Il y a une semaine, elle demandait déjà un congrès extraordinaire du parti pour entendre les militants. La sénatrice estimait que le président et la direction du PS avaient "peur des militants.". Dans la foulée de la démission du gouvernement et du remaniement prévu pour ce mardi 26 août, elle demande à nouveau un congrès sur France Info

"

J’attends qu’il y ait un congrès du Parti Socialiste, parce qu’on le sait, la majorité des militants socialistes ne sont pas d’accord avec la politique du gouvernement. Et c’est d’ailleurs pour ça qu’on ne veut jamais faire voter les militants et qu’on veut pas faire voter un congrès.

"

S'ils sont moins virulents que la sénatrice, les quatre députés du mouvement "Cohérence Socialiste" appellent également à "rouvrir et trancher" les débats au PS. Et les quatres parlementaires ont poussé la cohérence jusqu'à  copier-coller le même tweet. 

Un peu plus tôt dans la journée, Yann Galut avait plus explicitement appelé à "un congrès pour clarifier" sur son compte twitter.

Jérôme Guedj, qui n'est plus député mais n'en reste pas moins "frondeur", réclame lui aussi un congrès sur Europe 1, dès le printemps 2015 :

"

Il faut dès le printemps 2015, enfin, un congrès du Parti Socialiste, et c’est pas un gros mot, c’est pas de la tambouille interne : c’est d’avoir une clarification de la ligne pour savoir si ce que Manuel Valls met en oeuvre a le soutien de ses propres militants socialistes. J’en doute.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus