En hommage aux victimes des attentats, les députés entonnent la Marseillaise dans l'hémicycle après une minute de silence

Publié à 15h40, le 13 janvier 2015 , Modifié à 16h05, le 13 janvier 2015

En hommage aux victimes des attentats, les députés entonnent la Marseillaise dans l'hémicycle après une minute de silence
Image Sébastien Tronche


Pas de questions au gouvernement ce mardi 13 janvier, mais une séance d’hommage aux victimes des attentats qui ont frappé Charlie Hebdo et un supermarché cacher, la semaine dernière.

Après un discours liminaire du président socialiste de l’Asssemblée nationale, Claude Bartolone, les députés ont observé une minute de silence avant d’entonner la Marseillaise à l’initiative de Serge Grouard, le député–maire UMP d’Orléans.

Voir la vidéo isolée par le Lab :




Il était déjà arrivé qu'une partie des députés chantent la Marseillaise en signe de protestation lors d'un débat houleux, mais, au moins sous la Ve République, il semble que c'est la première fois que tout l'hémicycle l'entonne, et en tout cas jamais après une minute de silence, a raconté une source parlementaire à l'AFP. Une première depuis 1918 !

Dans son intervention finale, Manuel Valls a souligné cette Marseillaise exceptionnelle :

Je veux rendre à nouveau l’hommage de la Nation à toutes les victimes et La Marseillaise, tout à l’heure, qui a éclaté dans cet hémicycle était une magnifique réponse, un magnifique message. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus