François Bayrou multiplie les louanges sur Alain Juppé après l'annonce de sa candidature aux primaires de l'UMP

Publié à 09h26, le 20 août 2014 , Modifié à 10h06, le 20 août 2014

François Bayrou multiplie les louanges sur Alain Juppé après l'annonce de sa candidature aux primaires de l'UMP
Alain Juppé et François Bayrou © Montage Le Lab / Reuters

LOVE DE TOI - Alors que l'on apprend au matin de ce mercredi 20 août qu'Alain Juppé se présente aux primaires de 2016, François Bayrou est au micro d'Europe 1. Et à l'annonce de la nouvelle, le maire MoDem de Pau ne tarit pas d'éloges sur le maire UMP de Bordeaux : 

"

J’ai pour Alain Juppé beaucoup d’estime. C’est quelqu’un que je trouve solide, courageux, respectable, et avec qui pour ma part j’ai une longue relation de confiance. C’est quelqu’un qui peut faire du bien au pays et je souhaite qu’il le fasse.

"

Ce n'est pas la première fois que François Bayrou cajole l'ancien Premier ministre. Pendant la campagne des municipales de mars 2014, il affirmait en off l'alliance profonde entre lui et Alain Juppé, et avait même annoncé un pacte scellé en vue de 2017, si Alain Juppé venait à se présenter. Ce dernier a même fait meeting commun avec François Bayrou pour la municipale de Pau. Ce mercredi 20 août, le président du MoDem rappelle sur Europe 1 la solidarité qui anime les deux hommes : 

"

Il y a une solidarité, qui n’est pas seulement Aquitaine, qui est la solidarité de ceux qui sont au fond républicains, démocrates, et qui ont envie que le pays se rassemble plutôt que de voir le pays se diviser. (...) C’est quelqu’un que je considère comme pouvant être un atout pour l’avenir du pays.

"

Dans son billet de blog annonçant sa candidature, Alain Juppé appelle à l'organisation de primaires "largement ouvertes". Pour autant, François Bayrou ne veut pas se jeter dans la fosse des primaires. Ce qui l'embête avant tout, c'est de perdre sa liberté. Le président du MoDem a expliqué : "Quand vous participez aux primaires d’un camp, vous vous engagez à respecter le résultat des primaires. Et pour ma part en tout cas, je ne suis pas lié par cette idée de camp." Mais très lié à Alain Juppé. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus