Jean-Christophe Lagarde peu populaire ? "Besancenot l'était aussi", répond l'intéressé

Publié à 10h45, le 20 octobre 2014 , Modifié à 10h50, le 20 octobre 2014

Jean-Christophe Lagarde peu populaire ? "Besancenot l'était aussi", répond l'intéressé
Jean-Christophe Lagarde et Olivier Besancenot © Montage Le Lab/ Maxppp

#UDIRACE - Jean-Christophe Lagarde, candidat à la présidence de l'UDI arrivé en tête au premier tour du scrutin était interrogé ce lundi 20 octobre sur Sud Radio. Il doit faire face à un sondage peu flatteur* : seuls 2% des Français considère qu'il est le candidat qui incarne le mieux le centre.

Qu'à cela ne tienne. Pour déjouer les sondages qui le présentent comme peu populaire, le député de Seine-Saint-Denis marche dans les pas de François Bayrou... et d'Olivier Besancenot. En effet, pour le candidat, ces deux hommes ont réussi malgré leur déficit de notoriété initial (bon, d'accord, en 1994 et 2002) : 

"

Vous savez François Bayrou quand il a été élu président du CDS en 1994 il était à 2% dans les sondages. Il est certain qu’il a été 3 fois candidat à la présidentielle et moi pas.

"

Lagarde/Borloo ? C'est la version centriste de la passation de pouvoir à la LCR entre Alain Krivine et Olivier Besancenot en 2002, d'après Jean-Christophe Lagarde. 

"

Je me souviens qu’Alain Krivine était très connu et Olivier Besancenot inconnu. Il se trouve qu’il a fait 5 fois plus de voix qu’Alain Krivine.

"

 Reste déjà à savoir si l'homme en tête au premier tour le restera au second tour. La ligne d'arrivée de la course à la présidence de l'UDI sera franchie le 13 novembre avec la parution des résultats du second tour. 

*Enquête Odoxa pour Le Parisien-Aujourd'hui en France et i-Télé réalisée auprès d’un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus interrogé par Internet les 16 et 17 octobre 2014. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus