Jean-Marie Le Pen, comme Eric Zemmour, pense que le régime de Vichy est excusable

Publié à 09h48, le 20 octobre 2014 , Modifié à 09h58, le 20 octobre 2014

Jean-Marie Le Pen, comme Eric Zemmour, pense que le régime de Vichy est excusable
© Montage Le Lab BFMTV

Invité ce lundi 20 octobre sur BFMTV, Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national a été interrogé sur le succès du livre d'Eric Zemmour, Le Suicide français. Un livre dont il partage certaines thèses, mais pas seulement. Le député européen d'extrême droite reconnaît des affinités avec l'auteur

"

Je le connais, oui, je le connais depuis longtemps, Eric. Et j'ai de la sympathie pour lui, je ne voudrais pas que ça lui nuise...

"

Le fondateur du Front national partage donc les thèses du polémiste sur le régime de Vichy. L'un comme l'autre estiment que le régime a sauvé des juifs de France au nom d'une "préférence nationale". Une "défense prioritaire" pour Jean-Marie Le Pen. Une théorie vivement contestée par de nombreux historiens comme l'américain Robert Paxton. Néanmoins, Jean-Marie Le Pen considère que Vichy est "excusable" :

"

Bien sûr. Je crois que Vichy a fait ce qu'il pouvait pour essayer de défendre les Français contre un horrible malheur qui venait de se produire et dont étaient responsables les gens qui avaient dirigé le pays avant la défaite.

"

Autre thème développé dans le livre d'Eric Zemmour : le "Grand Remplacement", emprunté à l'essayiste Renaud Camus et également contesté par de nombreux démographes. Pour l'auteur, la population française est remplacée par la communauté musulmane. Eric Zemmour parle même de "Halalisation de la France". Une expression qui fait mouche pour Jean-Marie Le Pen : 

"

Je crois que c'est en cours, même. C'est caché aux Français parce qu'il n'y a pas de véritable analyse du chiffre du nombre de Français qui sont entrés en France depuis quarante ans.

"

Jean-Marie Le Pen et celui qu'il appelle "Eric" - qui se refuse toujours à dire pour qui il vote - ont décidément bien des choses en commun. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus