L'élu accusé d'insultes antisémites bénéficie d'une promotion à la mairie PS de Vaulx-en-Velin

Publié à 18h54, le 11 octobre 2014 , Modifié à 19h01, le 11 octobre 2014

L'élu accusé d'insultes antisémites bénéficie d'une promotion à la mairie PS de Vaulx-en-Velin
L'élu de Vaulx-en-Velin Ahmed Chekhab © Capture d'écran site officiel de la mairie de Vaulx-en-Velin
Image Sylvain Chazot


Il n'était pas présent, jeudi 9 octobre, à l'occasion du conseil municipal de Vaulx-en-Velin. Ahmed Chekhab était en déplacement professionnel. Mais très vite, son nom a été évoqué et les représentants de l'opposition ont décidé de quitter la salle du conseil en signe de protestation : ils refusent de siéger tant que l'élu, accusé d'avoir tenu des propos antisémites, fera partie de l'équipe municipale.

Dans les faits, Ahmed Chekhab n'est plus adjoint aux sports depuis trois mois. Il avait demandé, dès début juillet, à être déchargé de sa délégation afin de se "consacrer entièrement à la mise en place à Vaulx-en-Velin d’un plan d’action ambitieux de lutte contre le racisme et l’antisémitisme en partenariat avec La LICRA", avait-il écrit dans un communiqué.

Cette demande a donc été acceptée : par un arrêté du 3 octobre, affiché vendredi 10 octobre, Ahmed Chekhab est nommé adjoint à la citoyenneté par le sport, la culture et la vie associative. Exclu du PS début juillet pour avoir proféré des insultes à caractère antisémite, l'élu municipal va donc bénéficier d'une délégation plus large qu'auparavant.

Voici l'arrêté en question :







Jusqu'ici adjoint aux sports, Ahmed Chekhab se voit confier les matières suivantes : "citoyenneté et vivre ensemble", "animations et manifestations sportives, culturelles et associatives", "activités sportives, culturelles et associatives" et "promotion de la citoyenneté et du vivre ensemble dans la culture, la vie associative et les sports de haut niveau".

Contacté par Le Lab ce samedi 11 octobre, Philippe Zittoun, l'élu visé par les insultes d'Ahmed Chekhab, se dit "choqué, outré, proprement scandalisé" par ce qui peut apparaître comme une promotion. Il ajoute :

Hélène Geoffroy excuse donc l'inexcusable mais en plus elle promeut l'individu. Quelle image pour la ville ? Quelle image pour les enfants ? Maintenant, tout cela dépasse le cadre des insultes. Hélène Geoffroy défie clairement le PS. Quand je vois que des députés dits 'frondeurs' ont été sanctionnés parce qu'ils ont critiqué la politique du gouvernement, est-ce que le parti va sanctionner cette 'frondeuse-là' ? Elle met le feu, clairement.

Depuis juillet, Ahmed Chekhab ne gérait plus les dossiers sportifs, comme l'a confirmé au Lab l'entourage de la députée-maire PS de Vaulx-en-Velin Hélène Geoffroy. Mais, officiellement, un adjoint ne pouvant être sans délégation, Ahmed Chekhab était toujours en charge des sports et continuait, à ce titre, à toucher ses indemnités d'élu.

Un proche d'Hélène Geoffroy détaille l'activité d'Ahmed Chekhab depuis juillet :

Il a travaillé sur un dispositif territorial pour présenter un plan de lutte contre les discriminations. Il l'a fait en tant qu'élu de Vaulx-en-Velin.

Fin mai, furieux après l'annulation d'une course à laquelle devait participer 800 enfants, celui qui n'était encore qu'adjoint aux sports avait interpellé le président du club d'athlétisme local Majid Diri. Dans un enregistrement de cet échange, diffusé par Le Lab, on entendait l’élu menacer le président du club. Puis, il avait lancé des insultes antisémites :

Tu me parlais des sionistes. Tu veux Zittoun ? Tu veux un juif ? Tu veux Zittoun ? Tu veux ça toi ? C’est ça que t’aime ! T’aimes pas quand les gens qui te ressemblent sont en place et veulent t’aider. Tu préfères un enculé qui te nique bien. C’est ça ce que tu veux. Tu préfères Philippe. Tu aimes bien Zittoun.

Ahmed Chekhab fait aujourd'hui l'objet de poursuites pour injures publiques à caractère raciste.  

Du rab sur le Lab

PlusPlus