Christine Boutin piégée par le canular de Nicolas Bedos, article le plus lu de la semaine sur le Lab

Publié à 17h02, le 11 octobre 2014 , Modifié à 17h03, le 11 octobre 2014

Christine Boutin piégée par le canular de Nicolas Bedos, article le plus lu de la semaine sur le Lab

TOP HEBDO – Après s’être fait avoir par une fausse information du Gorafi, Christine Boutin récidive et tombe dans le piège du canular de Nicolas Bedos sur sa fausse « liaison » avec Valérie Trierweiler. C’est l’article le plus lu de la semaine sur le Lab. Parmi les autres articles de ce top hebdo, on retrouve la campagne choc des Jeunes socialistes contre la Manif pour tous, la sanctions infligée à un député UMP pour avoir dit "madame Le président" à l’Assemblée, le retour discret de Thomas Thévenoud à l’Assemblée ou encore ce que pense Jacques Attali de François Hollande.

On rembobine la semaine.

#LUNDI 6 OCTOBRE : La campagne choc du MJS en réponse à la Manif pour tous

Parallèlement à une nouvelle manifestation de "La Manif pour tous", les Jeunes socialistes ont lancé, dimanche 5 octobre, une campagne choc pour promouvoir l’égalité à l’école et lutter contre les stéréotypes. Une manière de répondre aux opposants au mariage homosexuel qui disent également se battre contre l’introduction de la supposée théorie du genre à l’école. Une campagne jugée, à droite comme à gauche, tantôt "inappropriée", "nauséabonde" ou proche de "la conscience politique zéro". Des critiques auxquelles a répliqué Laura Slimani, la patronne du MJS.

[A LIRE ICI]

#MARDI 7 OCTOBRE : Aubert Vs Mazetier, épisode 2 

Ils s’étaient déjà écharpés sur cette question de la féminisation des fonctions. Et rebelote. Dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 octobre, le député UMP Julien Aubert a persisté à appeler la présidente de séance, la socialiste Sandrine Mazetier, "Madame Le président", lors des débats sur le projet de loi sur la transition énergétique. Une provocation qui lui a valu un rappel à l’ordre avec inscription au procès-verbal, le tout assorti d’une sanction financière.

[A LIRE ICI]

#MERCREDI 8 OCTOBRE : Le discret retour de Thévenoud à l’Assemblée

Souffrant de « phobie administrative », l’ex (et éphémère) secrétaire d’Etat socialiste, Thomas Thévenoud, s’était fait discret depuis son départ du gouvernement. C’est tout aussi discret qu’il a fait un bref retour à l’Assemblée nationale pour accueillir une délégation locale de la CGPME. Au passage, le député de Saône-et-Loire a croisé la caméra du Petit Journal de Canal Plus.

[A LIRE ICI]

#JEUDI 9 OCTOBRE : Boutin piégée par le canular de Nicolas Bedos
Alors que l’humoriste Nicolas Bedos *révélait* sur France 2 une (fausse) liaison avec Valérie Trierweiler, l’ex-compagne de François Hollande, l’ancienne ministre et présidente d’honneur du Parti chrétien démocrate, Christine Boutin, a réagi au quart de tour alors que les réseaux sociaux commençaient à se douter d’un "fake". Tombant dans le piège de ce canular, cette fervente opposante au mariage homosexuel a dénoncé la "décadence" que soulignait, selon elle, cette fausse révélation.

[A LIRE ICI]

#VENDREDI 10 OCTOBRE : "Hollande, le meilleur depuis Mitterrand"

Jacques Attali n'est pas follement satisfait de François Hollande, mais il en arrive tout de même à ce raisonnement: François Hollande est, depuis François Mitterrand, le meilleur président que la 5e République ait connu. L'ancien sherpa de Mitterrand procède par élimination: Hollande reste meilleur que ses prédécesseurs: Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac, dont la présidence fut une "catastrophe" selon Jacques Attali.

[A LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus