La petite leçon d’économie de Michel Sapin à Cécile Duflot sur la règle des 3%

Publié à 11h36, le 13 mai 2014 , Modifié à 11h37, le 13 mai 2014

La petite leçon d’économie de Michel Sapin à Cécile Duflot sur la règle des 3%
Maxppp

"FAUX-CULS" - Cécile Duflot bizutée par le groupe PS pour son retour à l’Assemblée ; les Verts critiqués par le PS dans leurs documents de campagne pour les européennes : les relations entre socialistes et écologistes sont plutôt fraiches.

Alors, en réponse à Cécile Duflot qui a dénoncé "le bal des faux-culs" des socialistes sur la règle des 3% de déficit en Europe, le nouveau ministre des Finances et des Comptes publics l’invite à le rencontrer pour une petite leçon d’économies.

Invité de France Culture ce mardi 13 mai, Michel Sapin a ainsi lancé :

"

Je suis prêt à la rencontrer à nouveau pour lui expliquer pourquoi, à l’époque, le chiffre des 3% est arrivé. Il n’est pas tombé comme ça du ciel.

"

"Vous savez ce que c’est ce 3% ?" interroge-t-il réthoriquement, avant de développer :

"

C’est ce qui, en régime de croisière de croissance normale, dans un pays comme la France, permet de stabiliser la dette. Si on est pour plus de 3%, c’est qu’on est pour plus de dette. Si on est pour moins de 3%, c’est qu’on est pour moins de dette. Moi je suis pour moins de dette.

"

Une sortie également valable pour Claude Bartolone. En juillet 2013, le président de l’Assemblée nationale assurait que la France pouvait "vivre avec 4% de déficit", mais "pas forcément avec 4 degrés de plus"

Du rab sur le Lab

PlusPlus