La plume du FN à Paris était membre fondateur du NPA

Publié à 16h43, le 29 janvier 2015 , Modifié à 17h28, le 29 janvier 2015

La plume du FN à Paris était membre fondateur du NPA
Capture d'écran du compte Twitter d'Aurélien Legrand
Image Le Lab

Cyril Morin pour

CHANGEMENT DE BORD - C'est un revirement total qu'a décidé d'effectuer Aurélien Legrand. Comme le révèle l'Opinion le 29 janvier, cet ancien membre du NPA a rejoint l'équipe du Front national à Paris pour devenir la plume de Wallerand de Saint-Just.

Candidat aux élections municipales de Paris en 2008 sous les couleurs de la Ligue Communiste Révolutionnaire, Aurélien Legrand avait ensuite participé au lancement du Nouveau Parti Anticapitaliste en 2009. Il quitte le parti en 2010 suite au décès de Daniel Bensaïd. Mais il décide finalement de rejoindre en 2013 le Front national. Pas de souci de cohérence selon lui puisque les deux partis prennent "la défense des sans-voix". Il explique au quotidien:

On retrouve dans les deux partis la défense des sans-voix, des petits, des sans-grade, de ceux auxquels personne ne s’intéresse et que le système broie.

Il avoue d'ailleurs facilement qu'il lisait déjà à l'époque les tracts de Jean-Marie Le Pen "en cachette". Il affirme également qu'il a trouvé au Front national "une ouverture d'esprit qu'il n'y avait pas au NPA".

Désormais, Aurélien Legrand rédige de nombreux communiqués dénonçant la politique d'Anne Hidalgo à Paris en utilisant fréquemment des jeux de mots comme lors d'un communiqué sur le budget participatif de la maire de Paris qu'il avait intitulé "Anne au pays des merveilles". 

Du rab sur le Lab

PlusPlus