La secrétaire nationale du Parti de gauche Raquel Garrido soutient Nabilla, en détention depuis "trop longtemps"

Publié à 17h37, le 17 décembre 2014 , Modifié à 17h40, le 17 décembre 2014

La secrétaire nationale du Parti de gauche Raquel Garrido soutient Nabilla, en détention depuis "trop longtemps"
Raquel Garrido © PHOTOPQR/VOIX DU NORD

SOUTINE –Après Jérôme Kerviel, Nabilla ? Invitée de l'émission Les Grande Gueules sur RMC ce mercredi 17 décembre, la secrétaire nationale du Parti de gauche Raquel Garrido a apporté son soutien à la "star" de télé-réalité Nabilla Benattia.

La secrétaire nationale du Parti de gauche a dénoncé la détention provisoire de Nabilla, mise en examen pour tentative de meurtre. Un soutien sorti un peu de nulle part alors que Raquel Garrido débattait avec l'UMP Thierry Solère et le PS Philippe Doucet de… la privatisation des autoroutes.

Le socialiste était en train de monopoliser la parole, s'emportant sur ces entreprises "qui se gavent" depuis la privatisation des autoroutes. L'animateur de RMC a essayé de le couper et tente un "allô ?", interjection à laquelle un des débatteurs a répondu dans un réflexe pavlovien : "non mais allô quoi".

Et hop, Raquel Garrido, avocate au Barreau de Paris, en a profité pour dire tout le mal qu'elle pense de la détention provisoire de Nabilla. Elle dit :

Pensée pour Nabilla d'ailleurs dont la détention dure depuis trop longtemps. Pas qu'elle d'ailleurs. Je le dis. En général, la détention provisoire souvent ne sert à rien. Puisque vous me tendez une autre perche, j'en profite.

À réécouter ci-dessous :



Voilà. C'est tout. Après cette digression, Raquel Garrido est revenu au sujet du débat : la privatisation des autoroutes.

En attendant, le message est passé. La secrétaire nationale du Parti de gauche pourra se réjouir : Nabilla pourrait être libérée pour Noël a-t-on appris ce mercredi 17 décembre. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus