Laurent Fabius et Arnaud Montebourg s’arrogent le commerce extérieur, un premier arbitrage à régler pour Manuel Valls

Publié à 14h11, le 02 avril 2014 , Modifié à 18h42, le 02 avril 2014

Laurent Fabius et Arnaud Montebourg s’arrogent le commerce extérieur, un premier arbitrage à régler pour Manuel Valls
Arnaud Montebourg et Laurent Fabius. © Maxppp.

C’était un ministère (délégué) dans le gouvernement Ayrault. Un portefeuille qui disparait dans la première composition du gouvernement Valls, dont les secrétaires d’Etat n’ont pas encore été nommés. Pourtant, le commerce extérieur pose déjà problème.

A 12h51, un portrait d’Arnaud Montebourg, nouveau ministre de l’Economie, réalisé par l’AFP, lui attribue le Commerce extérieur, auparavant à la charge de Nicole Bricq :

"

Pour le ministre de 51 ans, désormais aux commandes d'un grand pôle regroupant Economie, Redressement productif et Numérique, et qui inclut le Commerce extérieur selon son entourage, il y a eu un avant et un après Florange.

"

Jusqu’ici, tout va bien.

Problème ? 

A 13h31, le Quai d’Orsay, que conserve Laurent Fabius, fait savoir à l’agence de presse que le ministère des Affaires étrangères va englober le Commerce extérieur. Une information réitérée dans une dépêche de 13h48, sourcé une nouvelle fois du Quai d’Orsay. 

"

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, va avoir un portefeuille élargi au commerce extérieur, a-t-on appris mercredi au Quai d'Orsay.

"

"Le Commerce extérieur est dans le champ des attributions de Laurent Fabius", déclare ainsi un responsable du ministère "sous couvert d’anonymat". Jusqu'à présent, le commerce extérieur était de la compétence de Bercy et ce rattachement au Quai d'Orsay serait une première sous la Ve République.

Loin de se terminer, l'affaire se poursuit à 14h46, avec l'annonce, par Bercy, que la passation de pouvoir sur le portefeuille se fera entre Nicole Bricq, la ministre sortante ... et Arnaud Montebourg. 

Revirement de situation dans l'après-midi : Reuters annonce la nomination de Fleur Pellerin au poste de secrétaire d'État au Commerce extérieur et au Tourisme. Selon une source gouvernementale, elle sera rattachée au Quai d'Orsay

Tout nouveau Premier ministre, Manuel Valls va déjà devoir régler son premier arbitrage. Entre deux poids lourds de son gouvernement, qui plus est.

Du rab sur le Lab

PlusPlus