Le maire FN de Cogolin ne veut pas non plus de danse orientale : "on est en Provence, pas en Orient"

Publié à 11h00, le 30 septembre 2014 , Modifié à 11h00, le 30 septembre 2014

Le maire FN de Cogolin ne veut pas non plus de danse orientale : "on est en Provence, pas en Orient"
Le maire de Cogolin Marc-Etienne Lansade © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

À force de scruter les villes FN comme s'ils étaient "au zoo", selon le mots de Marine Le Pen, les journalistes finissent par dénicher certaines mesures sinon critiquables au moins sujettes à controverse. Aujourd'hui : Cogolin, commune du Var gagnée en mars dernier par le frontiste Marc-Etienne Lansade.

D'après l'opposant Michel Dallari, cité par le Huffington Post ce mardi 30 septembre, "lors du gala des associations, début septembre, consigne [a] été donnée pour qu'il n'y ait pas de spectacle de danse orientale". Une information que Marc-Etienne Lansade ne dément pas, même s'il assure ne pas être au courant. Il ajoute :

"

Si on a proposé comme seul spectacle des danses orientales, je signe et resigne mon opposition parce qu'ici on est en Provence, pas en Orient et s'ils veulent vivre comme en Orient, les frontières sont ouvertes.

"

Cette mesure n'est pas sans rappeler celle, identique, prise par Fabien Engelmann, maire FN d'Hayange. Julie Milosevic, professeurs de danse dans une association, a proposé récemment que soit organisé un atelier de danse orientale pour les enfants comme pour les adultes. Ce qu'a refusé le premier édile. Selon Julie Milosevic, citée par FranceTV info début septembre, Fabien Engelmann lui a donné une raison : "la danse orientale [est] incompatible avec le Front national."

Du rab sur le Lab

PlusPlus