Le maire UMP de Villejuif fait intervenir la police pour faire interdire une vente de muguet par des militants communistes

Publié à 07h17, le 02 mai 2014 , Modifié à 10h19, le 05 mai 2014

Le maire UMP de Villejuif fait intervenir la police pour faire interdire une vente de muguet par des militants communistes
Photo d'illustration. © Maxppp

Villejuif n’est plus communiste, et ça se voit : le nouveau maire, UMP, a interdit une vente de muguet, le 30 avril, rapporte le Parisien. "À Villejuif, il est de tradition de vendre les premiers brins de muguet la veille du 1er mai", écrit le quotidien. Mais le nouvel édile ne l’entendait pas de cette oreille, comme il en rend compte sur Twitter.

A l’origine de son courroux, une vente traditionnelle de muguet, le 30 avril, par des militants politiques. Notamment des militants communistes qui profitent de cette veille de jour férié et de fête du Travail "pour aller à la rencontre des agents de la ville et du privé, qui ne travaillent pas le lendemain", explique Pierre Garzon, secrétaire de la section locale du Parti communiste, au Parisien.

"La police est arrivée, et les agents municipaux qui étaient venus nous voir ont été photographiés", assure encore Pierre Garzon qui dénonce un procédé "honteux".

Bastion communiste depuis 1925, Villejuif a, au soir du 30 mars, basculé à droite, dans l’escarcelle du candidat UMP Franck Le Bohellec, vainqueur face à une liste d’Union de la gauche avec près de 49% des voix contre un peu moins de 44% à la liste de gauche.

Du rab sur le Lab

PlusPlus