Le meeting de Christine Boutin perturbé par des militants anti-mariage gay (si, si)

Publié à 14h56, le 17 mai 2014 , Modifié à 17h17, le 20 mai 2014

Le meeting de Christine Boutin perturbé par des militants anti-mariage gay (si, si)
Montage Le Lab
Image Thibaut Pezerat


Cela vous paraîtra surement improbable, mais c'est vraiment vrai, on y était: le meeting de Christine Boutin pour les Européennes, à Paris ce 17 mai, a été perturbé par des militants anti-mariage gay. Alors que les différentes têtes de liste de Force Vie se succédaient en tribune, plusieurs jeunes hommes sont montés en tribune, affublés de masques de lapins crétins, jetant des tracts et criant avant d'être rapidement pris en main par les services de l'ancienne ministre.

Voir le passage du meeting, filmé par le Lab (désolé pour la qualité variable des images) :


Des perturbateurs évacués du meeting de...par LeLab_E1


Voir également cette vidéo, tournée par David Perrotin, journaliste à Metronews :



Les perturbateurs ont très vite été hués par le public, les traitant de "fascistes" et de "nazis". Interrogés par le Lab après avoir été éjectés du meeting, les jeunes hommes ont expliqué aux journalistes avoir défilé aux côtés de Christine Boutin l'année dernière, lors de la lutte contre le mariage pour tous. Mais ces jeunes hommes auraient été déçus et reprocheraient à l'ancienne présidente du Parti démocrate d'avoir été trop clémente dans son combat contre le mariage gay :



Alors que l'adoption du mariage pour tous fêtait en 17 mai sa première bougie, Christine Boutin a pourtant concentré ses critiques sur cette loi. L'ancienne ministre a ensuite annoncé sur son compte Twitter qu'une plainte serait "probablement" déposée :





Update 20 mai : Selon un communiqué de presse de Christine Boutin, les perturbateurs de son meeting n'étaient autre que des militants FN. Ainsi, la chef de file de Force Vie explique que ces jeunes hommes avaient déjà été aperçus tractant en faveur d'Aymeric Chauprade, candidat FN aux Européennes.

Du rab sur le Lab

PlusPlus