Les socialistes Claude Bartolone et Jean-Christophe Cambadélis favorables au vote obligatoire qui pourrait être "une piste" contre le FN

Publié à 20h54, le 15 mars 2015 , Modifié à 20h54, le 15 mars 2015

Les socialistes Claude Bartolone et Jean-Christophe Cambadélis favorables au vote obligatoire qui pourrait être "une piste" contre le FN
Claude Bartolone et Jean-Christophe Cambadélis. © BERTRAND GUAY / AFP

Rendre le vote obligatoire permettrait-il de résoudre la crise démocratique qui sévit en France ? L’écologiste François de Rugy le pense, lui qui a déposé une proposition de loi en ce sens. Il a trouvé ce dimanche 15 mars deux soutiens de poids dans la majorité socialiste alors qu'une note d'un think-tank proche du PS plaide en ce sens.

Pour le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, rendre le vote obligatoire pourrait ainsi être "une piste" contre le Front national puisqu’il permettrait de réduire l’abstention, qui favorise, selon lui, le parti de Marine Le Pen. Dans C politique, sur France 5, le député PS de Paris a ainsi affirmé :

"

Le problème posé aux partis républicains, ce n'est pas les voix du FN, c'est l'abstention. Si nous passons de 56, 55, 60% d'abstention, à 40% ou même en-dessous, vous verrez que le problème du FN sera certes important mais vous verrez qu'il sera moins fort qu'aujourd'hui.

"

Faut-il donc rendre le vote obligatoire, comme certains pays le font déjà ? "C'est une question, je m'interroge, ça peut être une piste", a-t-il répondu.

Parallèlement, le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone s’est également dit favorable à cette évolution, en cohérence avec lui-même. "Si vous recherchez dans les archives, vous pourrez voir que j’ai une position depuis quelques années. J’ai signé une proposition de loi dont les premiers signataires étaient Laurent Fabius et Jean-Marc Ayrault", rappelle le député de Seine-Saint-Denis sur France Inter. Avant d’ajouter :

 

"

Je ne renie pas mon engagement et je continue à être pour le vote obligatoire d’autant plus que nous avons décidé de comptabiliser les votes blancs. Avec l’existence du vote blanc, l’idée du vote obligatoire ne me dérange pas.
Je crois que ça peut endiguer l’abstention. Les pays qui ont supprimé le vote obligatoire ont très vite vu l’abstention augmenter.

"

Des prises de position aussitôt moquée par le député mariniste Gilbert Collard sur Twitter :

A l’Assemblée, depuis plusieurs années, divers députés, de droite comme de gauche, ont déposé des textes visant à rendre le vote obligatoire. Sans succès jusqu’ici.

Du rab sur le Lab

PlusPlus