Oups, un député PS partage maladroitement sur Facebook un article du site Egalité et Réconciliation d’Alain Soral

Publié à 18h05, le 14 août 2014 , Modifié à 18h05, le 14 août 2014

Oups, un député PS partage maladroitement sur Facebook un article du site Egalité et Réconciliation d’Alain Soral
Jacques Cresta. © PHILIPPE ROUAH/MAXPPP.

OUPS – "Et si l’Europe était malade de l’Allemagne ?" Sur son site internet, le député PS Jacques Cresta souligne que "le génocide en cours en Irak illustre de manière dramatique l’effacement de l’Europe sur la scène internationale" alors que la France a acté la livraison d’armes aux Kurdes irakiens, par la voie de Laurent Fabius.

Dans la même veine, le député des Pyrénées-Orientales a partagé sur sa page Facebook un article intitulé "L’Allemagne dit non à l’aide militaire aux forces kurdes en Irak", avec ce commentaire :

"

Pendant qu'Angela compte ses Euro-marks pour payer ses retraités F.Hollande décide de livrer des armes aux Peshmergas pour qu'ils puissent se défendre et défendre les minorités.

"

Sauf que l’article qu’il relaie, publiquement, à ceux qui le suivent, renvoie vers le site Egalité et Réconciliation. Le site … du polémiste proche de l’extrême droite et de Dieudonné, Alain Soral. Une bourde, reconnaît le député avant de supprimer sa publication. "Je vais l’enlever", assure-t-il au Lab quelques minutes avant de le faire effectivement.

Au Lab, Jacques Cresta explique encore :

"

Je n’ai pas vu que c’était le site de Soral. C’est une information que j’ai trouvé sur Google actualités. J’ai pris cet article au hasard.

"

Pour se défendre, l’élu socialiste assure que "quand vous lisez l’article, il est informatif". Il ajoute :

"

L’important, c’est l’information en elle-même. Mais en lisant, ça ressemblait à une dépêche.

"

Pour autant, au Lab, il confie être "inquiet" de la prolifération "de sites où l’on trouve de tout". Des sites qu’il dit découvrir sur Facebook. "Je suis très alarmé", conclut-il, conscient d’avoir commis une maladresse en relayant le site d’un homme qui organise des stages qui inquiètent le PS.

Du rab sur le Lab

PlusPlus