Propos de Ségolène Royal : les quadruples smileys de Michel Sapin

Publié à 09h50, le 15 mai 2014 , Modifié à 10h05, le 15 mai 2014

Propos de Ségolène Royal : les quadruples smileys de Michel Sapin

Le saviez-vous ? Michel Sapin, le ministre des Finances, est du genre à ponctuer ses SMS de smileys. Et même, de quadruples smileys.

C'est Le Figaro qui le raconte, dans son édition du jeudi 15 mai, dans un article rendant compte des réactions (gênées) de l'exécutif aux petites bombes lâchées par Ségolène Royal contre plusieurs de ses collègues du gouvernement, dont Michel Sapin, dans une interview à Paris Match.

Racontant avoir sollicité une réaction du ministre des Finances, la journaliste du Figaro explique avoir reçu, en retour, le SMS suivant :

Oh, quel propos ? ;-))))

Ségolène Royal attaque très directement Michel Sapin dans les propos qui lui sont attribués par Paris Match, notamment pour sa position dans le dossier de l'écotaxe : 

Michel Sapin a une position institutionnelle qui colle, comme par hasard, à celle de la commission parlementaire présidée par le député Jean-Paul Chanteguet, dont il est le suppléant.
Ce qu'il m'avait caché.
Moi, j'ai une position imaginative, créative. Sur ce dossier, je suis attendue au tournant. Mais j'avancerai. A marche forcée s'il le faut.

Invité d'Europe 1 jeudi 15 mai, Michel Sapin se montrait nettement plus conventionnel, s'étendant longuement sur les qualités de son "amie dans la vie" qu'est Ségolène Royal :

C'est une femme éminente, c'est une femme compétente, c'est une ministre qui est compétente.
Elle a déjà exercé d'ailleurs des responsabilités dans ce domaine il y a des années.
Donc elle fait son travail, elle le fait dans un cadre qui est celui d'un gouvernement où la solidarité est le mot qui est le mot principal.
(...)
C'est une femme qui a du caractère, c'est une femme qui a de la présence, c'est une femme qui a de la flamboyance ... et c'est une femme qui a de la compétence.
Et c'est ainsi qu'elle agit comme ministre.

L'histoire ne dit pas si Michel Sapin enverra le verbatim de son interview à Ségolène Royal assorti d'un quadruple smiley ...

Du rab sur le Lab

PlusPlus