Quand la carte bancaire de Bernard Cazeneuve fait des caprices à la caisse de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes

Publié à 12h32, le 15 mars 2015 , Modifié à 23h53, le 15 mars 2015

Quand la carte bancaire de Bernard Cazeneuve fait des caprices à la caisse de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes
Bernard Cazeneuve © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Plus de deux mois après les attentats sanglants de janvier, Bernard Cazeneuve est venu faire ses courses dimanche 15 mars à l’Hyper Cacher de Vincennes, qui a officiellement rouvert ses portes le même jour. Le ministre de l’Intérieur faisant ses emplettes dans l’épicerie victime d'une violente prise d'otages ? Un beau symbole.

Mais le locataire de Beauvau n’avait sans doute pas prévu que la tâche serait si ardue. Car au moment de payer ses deux bouteilles de vin, la carte bancaire du client Cazeneuve s’est montrée un tantinet capricieuse.

Le ministre de l’Intérieur a dû s’y reprendre à plusieurs reprises, sous les regards amusés de sa suite, avant de parvenir enfin à régler ses achats. Un moment capté par les caméras de BFMTV.

L'Hyper Cacher de la porte de Vincennes avait été le théâtre d'une prise d'otages meurtrière le 9 janvier. Deux jours après les attentats des frères Kouachi contre Charlie Hebdo, Amedy Coulibaly y avait assassiné quatre personnes de confession juive sur la vingtaine qu'il avait retenu prisonnière. Les trois terroristes avaient finalement été abattus par les forces de l'ordre.

Devant la presse ce dimanche 15 mars, Bernard Cazeneuve a expliqué le sens de sa visite matinale :

"

J'ai souhaité, au moment où cette épicerie rouvre courageusement - avec la volonté aussi d'envoyer le signal que la vie est plus forte - être au côté des représentants de la communauté, de ceux qui tiennent ce commerce, des élus pour dire que nous sommes debout et déterminés à continuer à vivre librement dans notre pays.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus