Sur Facebook, le patron de la com' du gouvernement se lâche contre Xi Jinping

Publié à 08h33, le 28 mars 2014 , Modifié à 11h09, le 28 mars 2014

Sur Facebook, le patron de la com' du gouvernement se lâche contre Xi Jinping

EXTENSION DU DEVOIR DE RESERVE - C'est l'histoire d'un message acerbe, qui critique ouvertement la venue du président chinois en France. Il a été posté sur Facebook mercredi 26 mars, au deuxième jour de la visite de Xi Jinping en France, et ressemble à ceci :


Problème ?

Son auteur, Philippe Guibert, est le directeur du service d'information du gouvernement, et, à ce titre, le vrai patron de la com' du gouvernement français.

Le film dont il reprend l’affiche dans son message, Les Chinois à Paris, raconte l’histoire de l’occupation de la France par une armée chinoise, après la démission et la fuite des dirigeants français, président de la République compris. Et résonne forcément de manière particulière avec l’actualité … en plus du commentaire ironique sur le "bon" président Xi Jinping.

Jeudi 27 mars, la photo, et le commentaire qui l'accompagne, sont très rapidement sortis du mur privé du haut cadre - qui est accessible à plusieurs centaines "d'amis".

A tel point que, selon les informations du Lab, une copie d'écran est rapidement arrivée, quasi-simultanément, sur plusieurs bureaux de l'Elysée, mais également à Matignon, dans le bureau de Christophe Chantepy, le directeur de cabinet du Premier ministre.

Une sérieuse explication de gravure s'en est suivie, en fin d'après-midi, entre le patron du SIG et le directeur de cabinet du Premier ministre.

L'un des acteurs clefs de la communication de l'exécutif explique au Lab que le message a été jugé complètement "déplacé" :

C'est complètement hallucinant. Je ne sais pas ce qui a pu lui passer par la tête au moment de publier cela ...

Et juge surtout qu'un message posté sur Facebook, et accessible à plusieurs centaines de personnes, ne peut rien avoir de "privé" :

Ce n'est pas une conversation avec une personne dont on parle, mais avec plusieurs centaines.

Contacté par le Lab, Philippe Guibert n’a pas souhaité apporter de commentaire, expliquant juste que cela relève, à ses yeux, d’échanges privés.

Jeudi soir, quelques heures après avoir supprimé sa publication initiale, Philippe Guibert a prévenu ses amis, via son mur Facebook, qu'il serait bientôt moins présent sur le réseau social :

Il semble que le second degré, voire le simple sourire, qu'il m'arrive de pratiquer ici, sur ce mur, puissent, en ces périodes qui agitent le bocal de beaucoup, se retourner contre moi.

C'est triste et même assez affligeant.

Mais néanmoins, le jour où il me faudra partir du Sig, de mon fait ou par oukase (c'est la règle), je préfèrerais que ce soit pour de bonnes raisons. Je vais donc être moins présent sur Facebook.

Cette publication a récolté, à ce jour, 49 likes.

Du rab sur le Lab

PlusPlus