Une banderole anti-Mennuci est déployée au stade Vélodrome, le candidat socialiste accuse des militants UMP

Publié à 11h26, le 08 mars 2014 , Modifié à 16h13, le 08 mars 2014

Une banderole anti-Mennuci est déployée au stade Vélodrome, le candidat socialiste accuse des militants UMP
Maxppp

ILS SONT FADAS CES SUPPORTERS - Le 7 mars au soir, l'Olympique de Marseille était de match. Durant une partie des 90 minutes de jeu, une banderole faisant référence à Patrick Mennucci a été déployée. Le candidat socialiste à la mairie de Marseille dénonce dans un communiqué un message "injurieux" à son égard. Ladite banderole affichait le message suivant :

"

PM, vends ta maison, pas le stade.

"

Patrick Mennucci veut en effet vendre le stade Vélodrome, lieu mythique du foot marseillais, au propriétaire du club. Une proposition qui rencontre l'hostilité d'une partie des supporters marseillais. Une partie seulement puisque, selon le candidat PS à la mairie de Marseille, ceux qui ont déployé cette banderole ne sont autres que des militants UMP :

"

Il est utile de rappeler que ce groupe de supporters est constitué en association loi de 1901 sous le nom "Les amis d'Eric Di Meco", du nom du parrain de cette association. Mais Eric Di Meco n'est pas seulement l'ancien latéral gauche de l'Olympique de Marseille: il fut également conseiller municipal UMP et adjoint aux sports de Jean-Claude Gaudin de 2001 à 2007 et recasé conseiller communautaire en 2008, fonction qu'il occupe toujours aujourd'hui. Ce lien prouve bien que cette banderole n'est pas celle de supporters de l'Olympique de Marseille qui soutiennent massivement ma proposition mais celle de militants UMP.

"

Et Patrick Mennucci de citer le nom du leader de ce groupe, un certain Rachid Zeroual, et de rappeler ses antécédents judiciaires.

Edit 16h12 : voici, en image, la banderole qui fâche Patrick Mennucci :

Du rab sur le Lab

PlusPlus