Une conseillère municipale de Mantes-la-ville convoquée par la police pour avoir appelé au boycott de produits israéliens

Publié à 12h00, le 02 août 2014 , Modifié à 12h00, le 02 août 2014

Une conseillère municipale de Mantes-la-ville convoquée par la police pour avoir appelé au boycott de produits israéliens
Bénédicte Bauret dans les studios de LFM Radio en 2010 © Capture Le Lab
Image Thibaut Pezerat


FALLAIT PAS BOYCOTTER - Elle s'appelle Bénédicte Bauret, est conseillère municipale d'opposition à Mantes-la-Ville, et a passé plusieurs heures au commissariat de Mantes-la-Jolie le 31 juillet dernier, pour avoir appelé au boycott de produits israéliens. 





Comme le raconte le Parisien, Bénédicte Bauret est une militante de longue date de la cause palestinienne. Présidente de l'association Fratercités, jumelée avec le camp palestinien de Shu'fat, non loin de Jerusalem, l'ancienne adjointe au maire de Mantes-la-Ville a été entendue par la police pour avoir distribué des tracts appelant clairement à ne pas acheter de produits made in Israël, liste à l'appui.





L'appel au boycott de produits d'un pays en particulier étant interdit depuis 2010, Bénédicte Bauret était donc hors-la-loi, et c'est dans ce cadre que le Parquet pourrait décider de son inculpation, pour diffamation et injures publiques.





Du rab sur le Lab

PlusPlus