Valérie Trierweiler dit vouloir ajouter un chapitre à "Merci pour ce moment"

Publié à 13h06, le 22 novembre 2014 , Modifié à 13h15, le 22 novembre 2014

Valérie Trierweiler dit vouloir ajouter un chapitre à "Merci pour ce moment"
Valérie Trierweiler en une du Times le 22 novembre 2014. © Tweet du Times et de @Beidolem

Son éditeur l'avait déjà laissé entendre. Valérie Trierweiler confirme ce 22 novembre dans le quotidien britannique The Times qu'elle prévoit d'ajouter quelques pages à Merci pour ce moment, qui doit sortir en poche avant l'été 2015.

L'ex-compagne du Président qui s'est largement livrée dans son ouvrage avait refusé toute interview en France. Elle a en revanche commencé une tournée internationale ce samedi avec The Times. Elle doit enchainer dans le week-end avec deux émissions de la BBC, dont le programme phare The Andrew Marr Show.

L'Express, qui a pu avoir accès à l'interview, rapporte notamment cette information sur un chapitre inédit. L'hebdo écrit sur son site :

"

Si elle dément les rumeurs d'un second tome à paraître, elle prévoit cependant d'ajouter un chapitre inédit lors de futurs tirages du livre. Il s'agira d'une mise en abîme où elle racontera comment elle a vécu la fabrication du livre.

"

Valérie Trierweiler explique également pourquoi elle souhaite tant que son livre soit un best-seller (qui devrait lui rapporter entre 1.3 et 1.7 millions d'euros) :

"

Il est important que mon livre devienne un best-seller, mais pas pour des raisons financières. C'est pour que chaque lecteur puisse me dire "maintenant nous comprenons ce que vous avez vécu, nous comprenons qui vous êtes".

"

BONUS TRACK

Espionnée par François Hollande. C'est en tout cas ce que Valérie Trierweiler raconte au quotidien anglais, assurant avoir reçu des bouquets de fleur dans ses chambres d'hôtel à l'étranger et soupçonnant le Président d'avoir demandé aux ambassades de France des renseignements afin de la suivre. Il a "eu recours à certaines méthodes", lance-t-elle sans davantage d'explications et ajoute :

"

Il m'a dit: "je saurai toujours te trouver".

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus