Alain Afflelou s'invite dans le "point 1789"

Publié à 15h50, le 22 décembre 2012 , Modifié à 16h09, le 22 décembre 2012

Alain Afflelou s'invite dans le "point 1789"
(Maxppp)
Image Ivan Valerio

Par

"On est en train de revenir en 1789", déplorait ce samedi midi sur RTL Alain Afflelou. L'opticien dénonce la politique fiscale du gouvernement de Jean-Marc Ayrault avec cette référence désormais classique. 

Comme l'expliquait Pierre Haski, sur Rue89, après le "point Godwin", voici le "point 1789". Si le premier consiste à faire référence au IIIe Reich et à la Seconde guerre mondiale; le "point 1789" consiste à utiliser la Révolution française au cours d'une discussion. 

  

Sur RTL, Alain Afflelou s'est désolé de voir la France "revenir en 1789". Avec une association fr deux références historiques distantes de 120 ans : 

On est en train de faire une guerre de tranchées, on est en train de revenir en 1789, il faut arrêter de dire que les chefs d'entreprise sont des voleurs, sont des voyous, sont des gens malhonnêtes. 

Celui qui a annoncé qu'il s'installait à Londres se défend de quitter le pays pour des raisons d'impôts. Mais il considère que la fiscalité qui pèse sur les entrepreneurs français était "injuste" et "confiscatoire".

De son côté, Catherine Deneuve révisitait 1789 dans les colonnes de Libération. L'actrice répond à Philippe Torreton, qui s'en prend lui même à Gérard Depardieu, au sujet de l'exil fiscal. 

"Et de cette mesquinerie ordinaire qui vous agite tant. Qu’auriez vous fait en 1789, mon corps en tremble encore !" 

Coupeurs de tête et révolutionnaires sont également présents dans la bouche de Laurence Parisot, présidente du Medef. "On est en train de recréer un climat de guerre civile, qui s’apparente à 1789", se lamentait-elle sur France Info. 

A lire aussi :

En septembre, ce n'était pas Jean-Marc Ayrault mais Jean-Luc Mélenchon qui célébrait Robespierre

Du rab sur le Lab

PlusPlus