Au fait, ça gagne combien un président de l’Assemblée nationale ?

Publié à 12h03, le 21 juin 2012 , Modifié à 12h03, le 21 juin 2012

Au fait, ça gagne combien un président de l’Assemblée nationale ?
Bernard Accoyer a été président de l'Assemblée nationale de 2007 à 2012 (Maxppp)

FICHE DE PAIE - En pleine course pour le perchoir, on s’est demandé au Lab combien gagnait le président de l’Assemblée. Un député, facile, le détail est sur le site de l’Assemblée nationale. Mais le président ? René Dosière, député de l’Aisne apparenté socialiste et spécialiste du train de vie de l’Etat, nous le confirme : le montant est connu mais il n’en existe pas de trace publique.

L’élu au perchoir gagne deux fois plus qu’un député normal, indemnités comprises, soit 21.000 euros net par mois.

  1. Une indemnité complémentaire de 10.000 euros par mois

    On lit souvent que l’un des intérêts du perchoir est sa rémunération très avantageuse. Mais à combien s’élève son montant ? Après quelques recherches sur Internet, le chiffre de 20.000 euros revient, sans pour autant en connaitre le détail ou la source. Et pour cause, comme l’explique René Dosière au Lab, la rémunération du président de l’Assemblée nationale (comme celui des vice-présidents ou des présidents de commission) n’est pas rendue publique.

    Ce député apparenté socialiste, spécialiste de la question à l’Assemblée, auteur de la note sur la réduction du train de vie des ministres pour Jean-Marc Ayrault, nous décrypte ce montant:

    "

    C’est très simple, le président de l’Assemblée touche la même chose qu’un député normal… mais on y ajoute une indemnité complémentaire d’environ 10.000 euros net par mois.

    "

    La rémunération d’un député est ainsi constituée :
    -    indemnité de base 5 514 euros brut par mois
    -    indemnité de résidence 165 euros brut par mois
    -    indemnité de fonction 1420 euros brut par mois

    Ce qui donne un total de 7 100 euros brut par mois, soit 5 189 euros net (chiffres de l’Assemblée nationale). Il faut encore ajouter à cette somme ce qu’on appelle l’indemnité représentative de frais de mandat [soit une cagnotte censée payer tous les frais liés à la fonction et non pris en compte par l’Assemblée] d’un montant de 5 900 euros net (chiffre René Dosière). Si cet argent n’est pas dépensé, il n’est pas pour autant restitué par son bénéficiaire.

    Si l’on ajoute les 10 000 euros accordés en tant que président de l’Assemblée, on en arrive à 21 089 euros net par mois. Pourquoi ne pas rendre cette information plus accessible ? René Dosière n’a pas la réponse:

    "

    A chaque poste à responsabilité est attribué une indemnité avec des règles fixes, qui ne changent pas en fonction des mandatures. Je ne sais pas pourquoi ça n’est pas indiqué, ça pourrait très bien l’être.

    "

    A l'heure actuelle, quatre socialistes sont candidats pour le perchoir: Daniel Vaillant, Elisabeth Guigou, Jean Glavany et Claude Bartolone. Les membres du PS doivent choisir leur candidat officiel ce jeudi 21 juin.

    On connaitra le nom du nouveau président de l'Assemblée nationale le 26 juin.

    [A lire également] Pourquoi Ségolène Royal aurait pu être "Papa Noël" pour les Rochelais. Grâce au système de la réserve parlementaire, le président de l'Assemblée nationale a accès à une enveloppe de subventions pour sa circonscription largement supérieure aux autres députés.

Du rab sur le Lab

PlusPlus