Villeneuve-sur-Lot : Bernard Barral explique sa défaite électorale à cause du soleil

Publié à 23h36, le 16 juin 2013 , Modifié à 23h38, le 16 juin 2013

Villeneuve-sur-Lot : Bernard Barral explique sa défaite électorale à cause du soleil
(BFM TV)
Image Ivan Valerio

Par

TENTATIVE D'EXPLICATION - Candidat malheureux lors du premier tour de l'élection législative partielle dans le Lot-et-Garonne, Bernard Barral, candidat PS, explique sa défaite par ... le soleil.

Interrogé par BFM TV ce dimanche 16 juin, celui qui voulait succéder à Jérôme Cahuzac sur les bancs de l'Assemblée nationale a analysé ainsi sa déroute électorale :

Je tiens à remercier les électrices et les électeurs qui m'ont permis d'avoir une position plus qu'honnorable. (...) Aujourd'hui je suis surtout victime du beau temps, la plupart des électeurs ont oublié d'aller voter, pensant peut-être que c'était fait. Je suis aussi victime de ça. 

Relancé sur les conséquences de l'affaire Cahuzac dans cette élection, le socialiste a admis que cela avait pesé. Mais il se montre convaincu qu'avec une campagne plus longue il aurait pu être présent au second tour : 

Je crois que l'affaire Cahuzac a pesé sur cette élections, je serai bien innocent de le nier. Je sentais sur ces derniers jours quelque chose qui montait et si la campagne avait été un petit peu plus longue, les choses auraient pu changer. 


De son côté, François Hollande a explicitement fait le lien entre le scandale de l'affaire Cahuzac et ce résultat. Pour le chef de l'Etat, qui s'exprimait dans Capital, sur M6, le climat du fait du mensonge et de la fraude de l'ancien ministre du Budget ont poussé les électeurs à voter à l'extrême-droite. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus