Chirac qui voterait Hollande ? "Inadmissible" pour Sarkozy

Publié à 12h55, le 2 mai 2012, Modifié à 13h17, le 2 mai 2012

Chirac qui voterait Hollande ? "Inadmissible" pour Sarkozy
Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy le 21 janvier 2011 (Reuters)
Image Delphine Legouté

Par

"L'attitude de Jacques Chirac est inadmissible". D'après l'Express, Nicolas Sarkozy apprécierait peu les intentions de vote de l'ancien président de la République.

Ce dernier avait affirmé lors d'un déplacement en Corrèze en juin 2011 qu'il voterait François Hollande ... avant que son entourage invoque une boutade. Par la suite, des proches comme Jean-Luc Barré ont assuré que l'intention était tout à fait sérieuse.

  1. 1

    "Il appelle quasiment à voter pour François Hollande !"

    Sur L'Express

    L'attitude de Jacques Chirac est inadmissible, il appelle quasiment à voter pour François Hollande.

    Lorsque Nicolas Sarkozy croise Jean-Louis Debré, il en profite pour remonter les bretelles à Jacques Chirac. C'est l'Express qui raconte l'énervement du candidat devant le manque de soutien de l'ancien Président.

    Et Jean-Louis Debré, stoïque, de répondre :

    Il ne faut pas s'en étonner, vu comment tu t'es comporté avec lui. Il te rend la monnaie de ta pièce !

    Le vote de Jacques Chirac à l'élection présidentielle est un secret de polichinelle depuis un déplacement en Corrèze en juin 2011. Il avait déclaré qu'il choisirait François Hollande. Son entourage s'était empressé de démentir en parlant de "blague corrézienne".

    Depuis, des proches ont confirmé ses intentions. Nicolas Sarkozy, lui, a toujours tenté de minimiser ses dires, notamment sur France Inter :

    Je pense que la meilleure façon de respecter Jacques Chirac dans les difficultés qui sont les siennes, c'est d'essayer de ne pas le faire parler et qu'il ne soit pas instrumentalisé dans un sens ou dans un autre par son entourage.

    Volonté de le faire taire? Jacques Chirac a en tout cas voté par procuration au premier tour, et il en sera de même au second. Comme nous en parlions ici, ses proches ont voulu éviter les micros tendus à la sortie des urnes.

Du rab sur le Lab

PlusPlus