Christian Estrosi conseille à François Fillon d’attaquer beaucoup plus Marine Le Pen

Publié à 11h10, le 09 avril 2017 , Modifié à 11h12, le 09 avril 2017

Christian Estrosi conseille à François Fillon d’attaquer beaucoup plus Marine Le Pen
Image Sébastien Tronche


Dans une tribune au JDD ce dimanche 9 avril, plusieurs ténors de la droite, dont Christian Estrosi, critiquent avec véhémence le programme économique de Marine Le Pen, bien placée dans les sondages pour se qualifier pour le second tour de l’élection présidentielle. Invité du Grand Rendez-Vous Europe 1 / Les Echos /CNews, le président LR de la région Paca va plus loin et conseille à François Fillon d’être plus "offensif" avec la candidate FN d’ici les quinze jours qui nous séparent du premier tour. Il lance :

Si j’ai des conseils à donner à mon candidat, s’il veut se hisser à un niveau plus élevé, c’est d’être beaucoup plus offensif à l’égard de Marine Le Pen. Une victoire de Marine Le Pen n’est pas à exclure. Qu’un quart des électeurs puisse voter pour une candidate antirépublicaine... Le FN, je le subis tous les jours, je sais ce que c’est. Je vois la violence à laquelle nous avons à faire au sein de l’hémicycle régional.

Celui qui a été chargé par François Fillon d’animer la cellule riposte face à Marine Le Pen souhaite que son candidat cible "enfin" la présidente frontiste et "dénonce les dangers qu’elle fait peser sur le pays". Il poursuit, préférant que l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy s’attaque avant tout à Marine Le Pen et non à Emmanuel Macron à qui il a distribué quelques compliments :



Je demande à François Fillon de mettre toute sa force pour montrer qu’il est le meilleur rempart face au Front national.

Christian Estrosi, qui soutenait Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite, met aussi en garde François Fillon contre "ceux autour de lui qui veulent absolument se montrer plus durs, plus violents, dans la surenchère, espérant attirer le regard du chef pour gagner un hochet ou un secrétariat d'Etat".



[BONUS TRACK] "Mon ni-ni à moi"

Christian Estrosi est favorable à un front républicain contre Marine Le Pen en cas de qualification de la candidate d’extrême droite pour le second tour. Ainsi appellera-t-il à voter contre Marine Le Pen, "quel que soit le candidat" :



Ni lâcheté, ni faiblesse, ni abstention ni Le Pen. Ce sera mon ni-ni à moi, quel que soit le candidat.

Du rab sur le Lab

PlusPlus