Christian Jacob découvre en direct que Laurent Wauquiez critique les ordonnances sur le Code du travail

Publié à 14h47, le 14 janvier 2018 , Modifié à 14h47, le 14 janvier 2018

Christian Jacob découvre en direct que Laurent Wauquiez critique les ordonnances sur le Code du travail
Christian Jacob © Capture France 3

N'allez pas dire à Christian Jacob qu'il est un opposant automatique au gouvernement. La preuve : le groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, qu'il préside, a voté à une très large majorité en faveur des ordonnances visant à réformer le Code du travail. "Nous avons voté la loi travail (sic) parce qu'elle allait dans le bon sens", assure le député de Seine-et-Marne, ce 14 janvier sur France 3, dans Dimanche en politique. Alors, c'est bien la preuve que son camp peut aller dans le sens de la majorité quand cela lui convient, non ?

Sans doute mais Christian Jacob omet une chose : son président de parti, un certain Laurent Wauquiez, considère pour sa part que ces ordonnances pour réformer le Code du travail ne servent pas à grande chose tout compte fait. Cela avait échappé à la vigilance du chef des députés LR qui découvre donc, en direct sur France 3, que son patron n'est pas sur la même longueur d'onde que lui. Voici l'échange :

-          Journaliste : En six mois, vous êtes passés d'une opposition bienveillante – vous vous étiez abstenus sur le texte de la confiance au gouvernement – à une opposition systématique.



-          Christian Jacob : Non, en fonction des textes. Nous avons voté la loi sur le travail parce qu'on considère qu'elle allait…



-          Journaliste : Oui mais dans le JDD, Laurent Wauquiez dit que, finalement, c'était rien cette loi travail.



-          Christian Jacob : Nous l'avons votée parce qu'elle allait dans le bon sens. Et je ne pense pas que Laurent Wauquiez vous dise le contraire.



-          Journaliste : Ah si si. Dans le JDD, ce matin, il dit le contraire.



-          Christian Jacob : Écoutez... bon… nous avons voté ce texte. Il allait dans le bon sens. Maintenant, est-ce que ce texte permet de résoudre la situation en matière de chômage et de redonner de la compétitivité aux entreprises ? La réponse est non. Mais ce n'est pas suffisant. Il faut aller bien au-delà. Il faut baisser le coût du travail. Ce n'est pas fait mais ceci étant, le texte allait dans le bon sens.

On remarque donc que les ordonnances pour réformer le Code du travail, selon Christian Jacob, ne permettent pas de réduire "le coût du travail", ni de redonner de la compétitivité aux entreprises, ni de faire baisser le chômage, mais qu'elles vont dans le bon sens. GIF DOUBT

Ce dimanche, dans le JDD, Laurent Wauquiez critique les ordonnances votées par 80% des députés LR. "Avec le recul, les avancées pour les employeurs sont faibles", assène-t-il. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus