Christophe Castaner défend le budget dévolu à Brigitte Macron : "Le président de la République n'a pas embauché Brigitte Macron, il l'a épousée"

Publié à 17h25, le 10 novembre 2017 , Modifié à 17h34, le 10 novembre 2017

Christophe Castaner défend le budget dévolu à Brigitte Macron : "Le président de la République n'a pas embauché Brigitte Macron, il l'a épousée"
© Montage capture d'écran/ photo @AFP
Image Aurélie Marcireau


Ce vendredi matin, le budget de la présidence de la République pour 2018 était en débat dans l'hémicycle. Une ligne était particulièrement attendue : celle concernant les moyens mis à disposition de la compagne du Président. Le chiffre a été donné par le porte-parole du gouvernement : 444 000 euros. Cet été, une charte a été rédigée et rendue publique. L'utilisation des ces frais sera contrôlée par la Cour des comptes. Mais cela ne convient pas à Alexis Corbière. Le députée LFI interroge Christophe Castaner arguant que le rôle de la première dame est un "angle mort" de nos institutions. L'élu interroge alors le porte-parole et explique :



Nous avons élu un homme -ou une femme- à la tête de la République mais nous n'avons pas à donner des moyens à celui ou celle qui l'accompagne. C'est notre conception à nous. La question n'est pas épuisée. (...) Après tout, on connait beaucoup de nos collègues qui sont des honnêtes gens et qui travaillent avec leurs compagnons ou leurs compagnes qui sont maires, présidents de région et qui aimeraient aussi que ce travail de représentation par celui qui l'accompagne puisse être fait avec des moyens. Alors pourquoi le président ou la présidente de la République devrait bénéficier de moyens et pourquoi c'est rigoureusement interdit, voire même montré du doigt voire même rudement châtié quand il s'agit d'une autre fonction élective ? 

Le porte-parole répond et insiste pour que ne soient pas confondus collaborateur et conjoint. Il se fait applaudir en déclarant  :   



Le président de la République n'a pas embauché Brigitte Macron, il l'a épousée. Et de fait, dans nos institutions, l'époux, le conjoint du président de la République a une fonction de représentation. La différence entre une embauche et le fait de l'avoir épousée, c'est qu'elle n'est pas rémunérée. (...) Aujourd’hui, elle bénéficie de moyens dans la représentation qu'elle contribue ( ...) mais je voudrais que les choses soient très claires : il n'y a aucune rémunération.  


[BONUS] La mise au point de Christophe Castaner 

Le porte-parole a été *un peu* agacé par les deux députés LR qui siégeaient sur leur banc lors de ce débat. Patrick Hetzel a critiqué la hausse du budget de l'Elysée l'opposant aux efforts demandés aux Français. Le budget de l'Elysée est, en effet, en hausse de 3 millions d'euros. Cette critique a énervé Christophe Castaner. Ce dernier expliquant que cette hausse des moyens est consacrée à la sécurité du Président. Et le porte-parole a fait la leçon aux deux députés. 



Du rab sur le Lab

PlusPlus