Claude Bartolone propose dans un rapport l'instauration du vote obligatoire pour toutes les élections

Publié à 08h55, le 15 avril 2015 , Modifié à 09h43, le 15 avril 2015

Claude Bartolone propose dans un rapport l'instauration du vote obligatoire pour toutes les élections
Claude Bartolone © AFP / Thomas Samson

Remise des copies pour Claude Bartolone et Gérard Larcher. Les présidents de l'Assemblée et du Sénat remettent ce 15 avril au matin leurs rapports sur "l'engagement citoyen et l'appartenance républicaine", sur demande de François Hollande. A cause de leurs divergences, les deux hommes ont décidé de plancher séparément sur le sujet. Si celles de Gérard Larcher sont restées confidentielles pour le moment, les conclusions de Claude Bartolone ont déjà commencé à fuiter.

Selon les informations d'iTélé ce mercredi, le socialiste préconise donc, entre autres, "l'instauration du vote obligatoire lors de toutes les élections".

La proposition n'est pas surprenante de la part du président PS de la Chambre basse qui s'était déjà prononcé en faveur d'un tel procédé. Mi-mars, il déclarait ainsi sur France Inter :

"

Je continue à être pour le vote obligatoire d’autant plus que nous avons décidé de comptabiliser les votes blancs. Avec l’existence du vote blanc, l’idée du vote obligatoire ne me dérange pas. Je crois que ça peut endiguer l’abstention. Les pays qui ont supprimé le vote obligatoire ont très vite vu l’abstention augmenter.

 

"

 

Les écologistes sont également particulièrement actifs sur ce sujet. Mi-mars toujours, le co-président du groupe écolo à l'Assemblée, François de Rugy, avait annoncé le dépôt d'une proposition de loi rendant le vote obligatoire. Il imaginait une amende de 35 euros pour les personnes ne se déplaçant pas pour voter sans raison valable.



#RÉACTIONS

Invité de Sud Radio, le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, s'est dit favorable à une telle mesure :

"

Aujourd’hui, je suis plutôt convaincu de la nécessité d’aller vers cette direction (…). L’idée de dire qu’autour du vote, il y a une notion de droit et de devoir me paraît une bonne idée. À partir de là, je suis favorable personnellement à ce qu’on réfléchisse à ce droit de vote dit obligatoire.

"

Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, qui penchait déjà pour le vote obligatoire, réitère son soutien :

Du rab sur le Lab

PlusPlus