Cresson : "le sentiment de ne pas entendre Jacques Chirac mais Jean-Marie Le Pen"

Publié à 15h44, le 03 novembre 2012 , Modifié à 16h12, le 03 novembre 2012

Cresson : "le sentiment de ne pas entendre Jacques Chirac mais Jean-Marie Le Pen"
Image Sébastien Tronche

Par

VIDEO DE LA SEMAINE – Chaque semaine, le Perchoir exhume des archives de l’INA une vidéo oubliée ou méconnue. Aujourd’hui, un sujet de 1991 du 20h d’Antenne 2 qui revient sur une polémique dans l’hémicycle entre Edith Cresson et Jacques Chirac.

  1. 1

    Polémique et chahut dans l’hémicycle

    Joute verbale à l’Assemblée nationale et premier affrontement entre Edith Cresson, Premier ministre, et Jacques Chirac, le maire de Paris. 

    Le 12 juin 1991, dans l’hémicycle pour les questions orales, Jacques Chirac attaque le gouvernement sur sa politique d’immigration et sur le malaise dans les banlieues :

    Je crois que les véritables raisons doivent être cherchées ailleurs :Dans le chômage des jeunes,Dans les carences de notre système d’éducation et de formation,Dans une immigration incontrôlée,Dans une insécurité croissante.

    Edith Cresson, alors Premier ministre de François Mitterrand, contre-attaque, assimilant le discours du député RPR Jacques Chirac à celui du président du Front national, Jean-Marie Le Pen, provoquant le chahut des députés :  

    J’avais le sentiment de ne pas entendre Jacques Chirac mais Jean-Marie Le Pen.

     

Du rab sur le Lab

PlusPlus