Rechercher

Un long portrait dans Le Monde et un article sur "les coulisses de l’affaire Cahuzac" dans le JDD de ce dimanche révèlent plusieurs anecdotes sur la vie du ministre du Budget. De son entrée en politique grâce à Guy Carcassonne à son frère, nommé à la tête d'EDF Energies nouvelles par Henri Proglio. 

>> Il entre en politique grâce à Guy Carcassonne

Dans le long portrait pleine page que consacre le Monde du week-end à Jérôme Cahuzac, on apprend les origines de l’entrée en politique de ce chirurgien esthétique.  Cette entrée, il la doit à son "voisin d’en face", le spécialiste du droit constitutionnel Guy Carcassonne, "homme des réseaux mondains de la rocardie", dixit le quotidien du soir.

>> Il consulte… DSK

Le Monde, retraçant le parcours de Jérôme Cahuzac, rappelle qu’il était de la rencontre au sommet à Marrakech autour de Dominique Strauss-Kahn, qu’il soutenait pour devenir le candidat socialiste à l’élection présidentielle. Et le quotidien de préciser qu’aujourd’hui, "de Bercy", Jérôme Cahuzac continue à consulter l’ancien patron du FMI.

>> Une conseillère ancienne chargée de com’ de… Liliane Bettencourt

Au cours de l’affaire Bettencourt, révélée déjà par Mediapart, Jérôme Cahuzac s’attache les services de Marion Bougeard, "une protégée de Stéphane Fouks à Euro RSCG", précise Le Monde, et qui deviendra "responsable des relations extérieures" de son ministère.

Ironie de l’histoire, Marion Bougeard, époque Euro RSCG, s’occupait de la communication de Liliane Bettencourt.

>> L’avocate de sa femme est la soeur de… Copé

Dans le JDD du dimanche 9 décembre, le quotidien du dimanche, retraçant les coulisses de l’affaire qui oppose Jérôme Cahuzac au pure-player Mediapart, rappelle que le ministre "est en instance de divorce de son épouse Patricia".

Or, il se trouve que Patricia Cahuzac est défendue par l’avocate Isabelle Copé, qui n'est autre que la sœur de Jean-François Copé, président proclamé mais contesté de l’UMP.

>> Son frère nommé par Proglio

Dans ses réseaux, Jérôme Cahuzac a noué des relations personnelles avec plusieurs patrons dont Henri Proglio, le PDG d’EDF. C’est ce dernier, révèle Le Monde, qui a nommé en janvier 2012 Antoine Cahuzac, ancien banquier à HSBC et frère de Jérôme, comme directeur général du comité de direction d’EDF Energies nouvelles.

>> La loi Evin, c’est lui

En 1988, Jérôme Cahuzac intègre le ministère de la Santé comme conseiller au cabinet de Claude Evin. Le Monde écrit ainsi : 

Un autre ancien du cabinet, Didier Tabuteau, souligne que "c’est grâce à sa pugnacité qui deviendra légendaire" que la loi Evin voit le jour.

Un épisode au cours duquel l’ancien maire de Villeneuve-sur-Lot "se met à dos les lobbies de l’alcool et du tabac".

>> Un gros bosseur, "comme Sarkozy"

De la médecine au Budget, il y a un fossé que Jérôme Cahuzac a comblé à coups de lectures et de rapports budgétaires. Des textes qu’il gobe avec voracité, soignant "sa réputation de gros bosseur". Un député, cité par Le Monde, souligne la comparaison avec Nicolas Sarkozy :

Il apprenait à toute vitesse les polys de médecine ; il se met à avaler toutes les lignes budgétaires, comme Sarkozy lorsqu’il est arrivé au budget.

>> Il fait du vélo avec Drucker et est ami avec Tiozzo

Grand sportif, boxeur, Jérôme Cahuzac, membre du classieux Cercle Interallié, fait du vélo avec l’animateur Michel Drucker. Le portrait du Monde nous apprend également qu’il a noué une relation amicale avec le boxeur Christophe Tiozzo, dont il est le médecin.

 

Du rab sur le Lab