Et l’Assemblée se mit à discuter du sexe du Père Noël

Et l’Assemblée se mit à discuter du sexe du Père Noël
Dominique Bertinotti dans l'Hémicycle (MaxPPP).

#WTF – Les débats sur le mariage pour tous dans l’Hémicycle réservent parfois des surprises. Notamment dans les arguments ou exemples avancés par les députés, comme lors de cette passe d’arme entre le député UMP du Loiret Jean-Pierre Door et la ministre déléguée à la Famille Dominique Bertinotti autour du "sexe du Père Noël". Véridique.

  1. 1

    "Dire soudain que le Père Noël est une femme"

    Vendredi 1er février, alors que les députés commençaient à discuter des articles et des amendements du texte, le député UMP Jean-Pierre Door a pris la parole pour défendre sa position. Et expliqué que, s’il n’était pas opposé à l’amour entre deux hommes ou deux femmes, cela ne pouvait entrer dans le cadre de l’institution du mariage :

    A voir les débats, c’est caricatural, c’est violent. Du jamais vu pour un parlementaire que je suis depuis trois mandats. Je n’ai jamais constaté autant de violence dans ces débats. […] Dire que l’institution du mariage peut concerner deux personnes du même sexe,  c’est comme dire soudain que le Père Noël est une femme.


     

    Oratrice suivante, Catherine Vautrin, vice-présidente UMP de l’Assemblée nationale, a rebondi sur cette histoire de Père Noël, au milieu de sa réflexion sur l’article 1 du projet de loi et les questions de la PMA et de la GPA :

    Nous ne sommes pas là à savoir si Casimir est un canard, nous ne sommes pas là à savoir combien de fois nous allons mettre Omar dans chacune de nos déclarations.

    Des arguments surprenants que n’a pas manqué de railler la ministre de la Famille, Dominique Bertinotti, sous les chahuts de l’opposition criant "on n'est pas en maternelle" :

    Je ne savais pas qu’on allait discuter du sexe du père Noël mais mon collègue Alain Vidalies est très rassuré d’enfin savoir quel est le sexe du Père Noël.