Florian Philippot recrute "le Johnny alsacien", Jean-Claude Bader, ancien adjoint UMP de Strasbourg

Publié à 14h59, le 26 octobre 2015 , Modifié à 15h11, le 26 octobre 2015

Florian Philippot recrute "le Johnny alsacien", Jean-Claude Bader, ancien adjoint UMP de Strasbourg
Jean-Claude Bader, le "Johnny alsacien" © OLIVIER MORIN / AFP

MERCATO – Et une recrue de plus, une. Florian Philippot a confirmé ce lundi 26 octobre la présence sur sa liste pour les régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine de Jean-Claude Bader, ancien adjoint au maire UMP de Strasbourg Fabienne Keller. Il doit, selon Les Dernières Nouvelles d'Alsace, figurer en 4e position dans le Bas-Rhin

"On a discuté pas mal, depuis plusieurs semaines. Il explique que, sur le fond, il a progressivement quitté les idées de l'UMP et s'est rapproché du FN", explique le n°2 du FN, cité par Les Dernières Nouvelles d'Alsace, précisant que Jean-Claude Bader "connaît ses dossiers, il a une expérience, il a été maire-adjoint, responsable associatif..."

Mais la personnalité de l'ancien adjoint UMP de Strasbourg ne saurait se limiter à cette connaissance pointue des dossiers. En dehors de la politique, Jean-Claude Bader a une autre passion : Johnny Halliday.

Et il ne s'agit pas d'un petit hobby comme ça, pour égayer les dimanches. Non, Jean-Claude Bader est un vrai fan mais aussi un vrai musicien. Il a même donné des concerts avec le groupe Tennessee. Et il a un surnon, évoqué dans les papiers locaux à son sujet : "le Johnny alsacien".  

On vous laisse découvrir ça en vidéo ci-dessous :



Si on a tous quelque chose en nous de Tennessee, Florian Philippot semble pour sa part avoir quelque chose en lui de Johnny. Le vice-président du FN, tête de liste en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, avait lancé sa campagne des régionales en s'affichant aux cotés de Johnny Rock.

Pas peu fier, et comme l'avait repéré Le Figaro, le leader frontiste avait partagé son instant selfie avec ce Johnny de compet' :

"Je connais Florian depuis plusieurs années car c'est un grand fan de Johnny, on s'est rencontrés à un concert. C'est lui qui m'a demandé de venir à son meeting. J'ai accepté à titre amical", avait expliqué au Lab Johnny Rock.

Cet attrait du n°2 du FN pour Johnny Halliday semble donc se confirmer. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus