François de Rugy convoque un député LR "un peu turbulent dans l’hémicycle"

Publié à 17h29, le 22 novembre 2017 , Modifié à 17h29, le 22 novembre 2017

François de Rugy convoque un député LR "un peu turbulent dans l’hémicycle"
François de Rugy et Aurélien Pradié. © Montage le Lab via AFP
Image Amandine Réaux


La grande vague dégagiste des législatives n’a pas chassé avec elle certaines pratiques de l'hémicycle. Durant cette nouvelle législature, les questions au gouvernement (QAG, pour les intimes), offrent toujours quelques grands moments de n’importe quoi. De bonnes vieilles habitudes perdurent : bruits parasites pendant les prises de parole, interpellations personnelles, mises en cause, noms d’oiseaux et autres échanges musclés sont quasi systématiques. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces pratiques ne sont pas uniquement le fait d’anciens députés *survivants*, mais aussi de primo-députés LR, dont fait partie Aurélien Pradié (Lot).

Et l’on apprend dans Paris Match, en kiosques jeudi 23 novembre, que les agissements de cet élu de 31 ans lui ont valu une convocation par le président LREM de l’Assemblée nationale. Ce proche de Laurent Wauquiez dit s’être fait réprimander "comme un petit garçon" par François de Rugy. Voici les mots par lesquels il l'a mis en garde :



On a remarqué que vous étiez un peu turbulent dans l’hémicycle. Ce serait mieux que vous soyez un peu raisonnable. Nous sommes soucieux de l’image donnée par l’Assemblée.

Aurélien Pradié, s’il est le seul à avoir été convoqué, fait partie d’une petite bande d’agitateurs, avec ses camarades LR Fabien di Filippo (Moselle), Pierre Cordier (Ardennes) et Thibault Bazin (Meurthe-et-Moselle). "On a pris le parti de ne rien laisser passer", expliquait à Libération Fabien di Filippo, qui s’était fait remarquer en coupant la parole à Marlène Schiappa. "Oh, gardez vos nerfs", lui avait rétorqué la secrétaire d’État en charge de l’Égalité entre les femmes et les hommes.

Du rab sur le Lab

PlusPlus