Patrick Kanner prêt à soutenir Stéphane Le Foll pour le poste de Premier secrétaire du PS

Publié à 17h34, le 22 novembre 2017 , Modifié à 17h50, le 22 novembre 2017

Patrick Kanner prêt à soutenir Stéphane Le Foll pour le poste de Premier secrétaire du PS
Patrick Kanner et Stéphane Le Foll © Montage le Lab via AFP
Image Etienne Baldit


MON LE FOLL SÛR - Il n'est pas encore officiellement candidat, mais pas loin. Et il a déjà le soutien de quelques cadres socialistes d'importance, par ailleurs identifiés comme "hollandais". Après François Rebsamen, c'est ainsi Patrick Kanner qui se range à une possible candidature de Stéphane Le Foll pour le poste de Premier secrétaire du PS.

Dans Le Huffington Post mercredi 22 novembre, l'ancien porte-parole du gouvernement du quinquennat Hollande publie un long texte dressant les contours de ses ambitions pour un Parti socialiste renouvelé. Comme un avant-goût de contribution en vue du congrès du PS, prévu en 2018. "Un pas de plus" vers une candidature, reconnaît "SLF" par ailleurs. Une démarche totalement approuvée par Patrick Kanner auprès du Scan du Figaro :

Je trouve que son analyse politique est juste. [...] S'il est candidat, s'il est capable de ramener autour de lui une nouvelle génération, alors je le soutiendrai. Il pose les bases d'un renouveau politique auquel j'aspire. S'il le décide, je pense qu'il peut être l'homme de la situation.

Ancien président du conseil départemental du Nord devenu sénateur au mois de septembre, Patrick Kanner ajoute :

La social-démocratie doit réinventer une approche à laquelle les catégories populaires croient. Stéphane Le Foll pose le diagnostic et nous demande de construire les réponses.

Une ébauche de *programme*, un comité de soutien naissant... Y'a plus qu'à, comme on dit. Car pour l'heure, les autres candidats n’affluent pas vraiment pour le poste de Premier secrétaire d’une formation décimée après la présidentielle et les législatives.

Le 12 novembre, l'ex-vallsiste Luc Carvounas sortait du bois et se disait "candidat à pouvoir participer à la reconstruction de cette famille". Fin octobre, le patron des députés socialistes Olivier Faure portait lui un message de renouvellement des personnes pour refonder le PS, sans jamais rien dire de ses ambitions personnelles. Ce dernier avait cependant expliqué que la jeune génération du PS se retrouverait "avant le Congrès" pour décider "ensemble celui ou celle qui permettra d'incarner de la meilleure façon qui soit cette partie-là de la gauche réformiste et démocratique". Et Olivier Faure d'évoquer quelques noms : Najat Vallaud-Belkacem, Carole Delga, Guillaume Bachelay ou encore Boris Vallaud et Delphine Batho. Autant de personnes dont on n'a plus vraiment entendu parler depuis lors...





À LIRE SUR LE LAB :

Olivier Faure souhaite que le futur Premier secrétaire du PS ne soit pas aspirant candidat à la présidentielle

VIDÉO – Le Foll dénonce les propos de Valls sur "le problème de l’islam"

Du rab sur le Lab

PlusPlus