VIDÉO - François Fillon insulté lors d’un déplacement dans les Ardennes

Publié à 18h49, le 02 février 2017 , Modifié à 21h26, le 02 février 2017

VIDÉO - François Fillon insulté lors d’un déplacement dans les Ardennes
© AFP
Image Julien Chabrout


Un déplacement chaotique. François Fillon s’est rendu dans les Ardennes ce jeudi 2 février en pleine affaire concernant les soupçons d’emplois fictifs de sa femme Penelope. Selon plusieurs journalistes qui ont couvert cette visite consacrée au thème de la fracture territoriale, le candidat à la présidentielle des Républicains a été chahuté à deux reprises.

Dès "la première seconde de sa visite", a expliqué un journaliste de Quotidien, un militant LR ayant pourtant voté pour lui lors de la primaire de la droite en novembre dernier a crié : "Fillon démission !"





Interrogé par plusieurs journalistes, dont Quotidien qui a dévoilé les images, ce militant a expliqué les raisons : "Je suis un électeur de Monsieur Fillon vraiment déçu par les affaires. J’ai voté pour lui aux primaires. Mais là, je pense qu’il va se retirer maintenant pour éviter de faire perdre son camp".

Deuxième incident un peu plus tard, à la sortie de la crèche de Poix Terron que François Fillon visitait. "Fillon voleur démission, 800 000 euros pour que Penelope aille acheter du pain, enfoiré", a harangué un individu. L’Est Républicain a précisé que l’homme a été plaqué au sol par le service d’ordre.





L'Union a relaté cet incident et a posté sur son site la vidéo de cette altercation. L'émission Quotidien sur TMC a elle aussi diffusé les images des deux incidents.







Le candidat des Républicains, qui a dit ne vouloir "parler de que ce qui intéresse les Français", avait ensuite rejoint une autre commune ardennaise, Liart. Des agriculteurs l’y attendaient pour exposer leurs difficultés, dans une ambiance néanmoins plus calme. François Fillon a terminé ce déplacement en animant en début de soirée une réunion publique à Charleville-Mézières.

Le candidat LR a débuté ce meeting en répondant à "ces attaques d'une violence inouïe". Il a déclaré : 



Il est bon, il est réconfortant même, d’être au milieu de vous, avec mes compagnons, loin de cette agitation malsaine entretenue chaque jour par le microcosme (…) Je suis actuellement sous le feu continu des attaques. Ces attaques contre un candidat investi et légitimé non seulement par les siens mais par des millions de Français sont d’une violence inouïe. Du jamais vu sous la Cinquième et même la Quatrième république, cette dernière pourtant riche en barbouzeries politiques de toutes sortes. Ces attaques ne sortent pas de nulle part, elles ont été soigneusement préparées, mijotées dans les arrière-cuisines des officines qu’on découvrira un jour. Pour ma part, je réponds aux enquêteurs et je leur confie toutes les informations nécessaires à la vérité.

Selon plusieurs journalistes, François Fillon a encore été chahuté lors de ce meeting. 













"Le million, le million" a lancé l'entre deux avant son évacuation de la salle, selon les images de Quotidien. C'est ce qu'a confirmé sur Twitter France Bleu Champagne Ardenne :







Le déplacement de l’ancien Premier ministre a été suivi par de nombreux journalistes, comme le rapporte l’un d’entre eux.



#



[EDIT 19 h 25] Ajout des propos de François Fillon au début de son meeting.

[EDIT 20 h 05] Ajout de la vidéo de Quotidien.

Du rab sur le Lab

PlusPlus