Il n'y a jamais eu autant de groupes à l'Assemblée nationale... depuis 1958

Publié à 16h58, le 21 juin 2017 , Modifié à 17h01, le 21 juin 2017

Il n'y a jamais eu autant de groupes à l'Assemblée nationale... depuis 1958
L'Assemblée nationale, plus fragmentée que jamais © AFP
Image Etienne Baldit


RECORD - Certains y verront un retour aux sources. D'autres l'analyseront peut-être comme un signe supplémentaire de fin de cycle. L'Assemblée nationale version 2017 est en tout cas extrêmement fragmentée, avec a priori 7 groupes parlementaires. Un chiffre atteint une seule fois seulement sous la Vème République : à ses tous débuts, entre 1958 et 1962. Une situation due à la recomposition politique en cours, qui divise autant la gauche que la droite et le centre.

Pour les cinq ans qui viennent, l'hémicycle devrait se diviser entre les groupes suivants (de gauche à droite) :



- GDR (communistes)

- France insoumise

- Parti socialiste (+ radicaux de gauche)

LREM (majorité présidentielle)

- MoDem

- LR et UDI "constructifs"

- LR canal historique

Il y a aussi les non-inscrits, qui siègent en-dehors des groupes. À noter qu'avec huit députés élus, le FN ne peut a priori pas constituer de groupe (15 membres sont nécessaires pour cela), mais Gilbert Collard affirme au Figaro que de possibles recrutements rendraient la chose faisable d'ici "quinze jours à trois semaines"...

7 groupes donc, ce qui serait du jamais vu depuis 1958, selon les décomptes du très précis journaliste de La Croix Laurent de Boissieu comme de Wikipedia :

- 2017 : 7 groupes

- 2012 : 6 groupes

- 2007 : 4 groupes

- 2002 : 4 groupes

- 1997 : 5 groupes

- 1993 : 4 groupes

- 1988 : 5 groupes

- 1986 : 5 groupes

- 1981 : 4 groupes

- 1978 : 4 groupes

- 1973 : 6 groupes

- 1968 : 5 groupes

- 1967 : 5 groupes

- 1962 : 6 groupes

- 1958 : 7 groupes

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus