La Haute autorité du PS rappelle à l’ordre Montebourg pour avoir invité les électeurs de droite à la primaire de la BAP

Publié à 07h02, le 07 décembre 2016 , Modifié à 07h02, le 07 décembre 2016

La Haute autorité du PS rappelle à l’ordre Montebourg pour avoir invité les électeurs de droite à la primaire de la BAP
Arnaud Montebourg. © PHILIPPE MERLE / AFP

C’est un sujet sur lequel ses adversaires se sont jetés pour l’attaquer. Depuis, Arnaud Montebourg se fait plus précis quand il appelle des électeurs à venir voter à la primaire de la Belle alliance populaire organisée par le PS après avoir fait un appel du pied aux électeurs de droite. C’est d’ailleurs sur ce point précis que le candidat du made in France et ancien ministre de François Hollande a été rappelé à l’ordre par la Haute autorité du PS chargée d’organiser ce scrutin.

Ainsi, mardi 6 décembre, cette instance, saisie par les très hollandais Didier Guillaume, Bruno Le Roux et François Rebsamen (c’était avant que François Hollande ne renonce à se présenter) a publié un communiqué pour recadrer Arnaud Montebourg suite à ses propos polémiques sur l'appel aux électeurs de droite tenus sur RTL le 24 novembre.

Tout en rappelant qu’Arnaud Montebourg s’était expliqué auprès de la Haute autorité via un courrier du 5 décembre, dénonçant "un raccourci journalistique", la Haute autorité souligne que "si la phrase citée par Arnaud Montebourg est exacte, l’écoute de l’extrait litigieux montre qu’il s’agit en réalité de la seconde phrase sur le sujet et que la première était plus explicite sur l’appel aux électeurs de droite".

Le 24 novembre, sur RTL, Arnaud Montebourg avait dans un premier temps invité les électeurs de droite qui voulaient se débarrasser de François Hollande à voter à la primaire de la gauche. Avant de se reprendre en toute fin d’interview, comprenant alors comment sa phrase, "explicite", dixit la Haute autorité, avait été interprétée. Ce qui lui avait valu directement des critiques de ses concurrents.

La Haute autorité appelle donc Arnaud Montebourg et l’ensemble des candidats à cette primaire à respecter "l’esprit" du scrutin "qui consiste avant tout à rassembler les électeurs de gauche". Sous peine d’être "sanctionné", prévient la Haute autorité.

Du rab sur le Lab

PlusPlus