Le Canard enchaîné révèle le salaire de Henri Guaino pendant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy

Publié à 11h32, le 30 octobre 2013 , Modifié à 11h33, le 30 octobre 2013

Le Canard enchaîné révèle le salaire de Henri Guaino pendant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy
Maxppp.
Image Thibaut Pezerat

Par

On comprend mieux pourquoi Henri Guaino estime que les députés sont "très mal payés". Avec 7100 euros bruts par mois, les représentants de la nation touchent 10000 euros de moins que ce qu'il percevait lorsqu'il conseillait Nicolas Sarkozy comme candidat à sa réelection.

C'est le Canard Enchaîné qui révèle cette information. Le palmipède s'est plongé dans les factures données par l'équipe de campagne de Nicolas Sarkozy à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

On apprend ainsi que Henri Guaino était le mieux servi des conseillers de Nicolas Sarkozy :

Sur les 27 collaborateurs qui usinaient au QG de campagne, rue de la Convention, à Paris, le plus gros salaire était versé à l'un des quatre 'conseillers études' du candidat. Il percevait net 17710,55 euros ! Presque autant que le salaire de Sarko au Château !

Une ronde somme qui n'atteint pas pour autant les émoluments touchés lors de la présidence de Nicolas Sarkozy: 290 000 euros annuels, soit une moyenne de 24 000 euros par mois. Plus que Nicolas Sarkozy lui-même, comme le révélait le Nouvel Observateur.

Le Canard Enchaîné révèle également l'existence d'un "contrat de forfait mensuel" et "confidentiel" signé entre Serge Dassault et le candidat de l'UMP. Son montant: 855 721 euros. Le sénateur UMP et avionneur mettait ainsi ses avions à disposition de Nicolas Sarkozy et de ses proches.

Le journal continue ainsi de dévoiler les dessous de la campagne de 2012. La semaine précédente, il révélait que Marine Le Pen avait souhaité se faire rembourser, notamment, deux nuits dans un hôtel 4 étoiles niçois.

Du rab sur le Lab

PlusPlus